Vaud

30 octobre 2017 10:01; Act: 30.10.2017 10:01 Print

Une porcherie «modèle» accusée de maltraitance

L'activiste Kate Amiguet, directrice de la Fondation MART, dénonce le traitement infligé à trois cochons avec une vidéo à l'appui. Les éleveurs se défendent.

storybild

Une image prise samedi dans une porcherie du Gros-de-Vaud. (Photo: Fondation MART)

Sur ce sujet
Une faute?

La Fondation MART (Mouvement pour les animaux et le respect de la terre) a diffusé de nouvelles images montrant trois porcs blessés et malades dans un box. La vidéo a été tournée samedi dernier dans une porcherie à Chanéaz, dans le Gros-de-Vaud. Les activistes ont interpellé le vétérinaire cantonal. Les animaux ont ensuite été euthanasiés le même jour, relate «Le Matin».

Kate Amiguet, directrice de la Fondation MART, explique au quotidien «24 Heures» qu'une plainte sera déposée auprès de la division affaires spéciales du Ministère public du canton de Vaud pour maltraitances. L'activiste indique avoir vu une truie souffrant de problèmes neurologiques et un autre avec un abcès près de l'abdomen.

Les éleveurs de la porcherie contestent les accusations de maltraitance. Ils expliquent au «Matin» que les images ont été prises dans un box servant d'infirmerie. Ils espéraient encore soigner les bêtes avant une éventuelle euthanasie. Ils précisent qu'un contrôle vétérinaire avait été effectué le 26 septembre dernier sans révéler aucun manquement.

L'exploitation - disposant de 520 places pour l'engraissement des porcs - possède le label IP-Suisse et est considérée comme modèle, explique l'avocate des porchers. Kate Amiguet rétorque dans les colonnes du «24 Heures» qu'«on aurait pu espérer ne pas trouver de telles scènes dans une exploitation de cette qualité».

En août dernier, les autorités vaudoises avait annoncé un ensemble de mesures suite à la diffusion de plusieurs vidéos. Les images avaient choqué l'opinion publique et ébranlé le milieu porcin vaudois. Des dénonciations pénales avaient été lancées contre l'entreprise Annen, plus gros producteur de porcs vaudois. Le propriétaire Willy Annen s'était alors retiré des affaires.

(akh)