Fête des Vignerons

21 mai 2019 17:21; Act: 21.05.2019 17:46 Print

Unia recourt contre l'extension des horaires

Le syndicat a saisi la justice car il estime que l'ouverture prolongée des magasins prétérite les conditions de travail des employés.

storybild

Unia estime que la Municipalité de Vevey enfreint le règlement communal sur les horaires d'ouverture des magasins en octroyant une extension avant la Fête des Vignerons. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Unia a déposé mardi un recours auprès du Tribunal cantonal contre l'extension des horaires des magasins à Vevey (VD) dès juin, avant la Fête des Vignerons. Il déposera mercredi une pétition de plus de 550 signatures contre la décision de la Municipalité.

Mandaté par le personnel de la vente de Vevey, Unia Vaud s'oppose à des horaires des magasins étendus jusqu'à 20h00. Ce avant les représentations officielles et publiques de la Fête des Vignerons. Dans son communiqué, le syndicat regrette que les discussions initiées avec la Municipalité aient échoué.

Décision unilatérale

Consulté sur le projet municipal, Unia avait d'emblée contesté l'ouverture prolongée injustifiable des magasins à partir de juin. Il avait souligné qu'une extension des horaires sollicitée par les commerçants doit être accompagnée de compensations et de contrôles des conditions de travail.

La Municipalité a néanmoins décidé de façon unilatérale d'autoriser l'ouverture jusqu'à 20h00 dès le 1er juin, a déclaré à Keystone-ATS Nicolas Mattenberger, avocat du syndicat. Il précise que le recours ne porte pas sur la période de la Fête.

Déposé auprès de la Cour de droit administratif et public du Tribunal cantonal, ce dernier devrait avoir un effet suspensif de plein droit. Le tribunal devra le confirmer. Il a imparti un délai à la Municipalité pour qu'elle donne sa position, a ajouté M. Mattenberger.

Grandement sollicité

Pour le syndicat, l'objectif est de ne pas péjorer les conditions de travail du personnel de la vente qui sera déjà grandement sollicité pour des horaires prolongés durant la Fête des Vignerons. Des voisins immédiats des magasins contestent également ces ouvertures prolongées qui pourraient amener des nuisances supplémentaires.

Des conseillers communaux contestent la légalité de la décision. Pour appuyer le recours, une pétition-éclair a réuni en une semaine plus de 550 signatures. Près de la moitié proviennent du personnel de la vente de Vevey.

Pas d'intérêt public

Contrairement à ce que certains patrons prétendent, les horaires étendus n'amènent pas davantage de clientèle, relève encore Unia. Ils renforcent l'avantage concurrentiel des grandes enseignes par rapport aux petites.

Le libre choix d'ouvrir le commerce et de travailler n'est pas garanti dans les faits. Plusieurs enseignes sont contraintes d'ouvrir en raison de leur contrat de bail. Des magasins ont annoncé des horaires prolongés sans avoir consulté au préalable le personnel comme prévu par la loi sur le travail. Le personnel, qui travaille d'ordinaire jusqu'à 18h30 du lundi au jeudi, 20h00 le vendredi et 17h00 le samedi, est souvent contraint d'accepter ces extensions.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Bizzare bizzare le 21.05.2019 18:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi pas?

    Moi-même dans la vente, je ne sais pas pourquoi tout le monde se mèle toujours de ces horaires d'ouvertures prolongés alors qu'en Suisse Allemande et dans tous les autres pays d'Europe ils sont monnaie-courantes. Pour moi si les enseignes les juges rentables et ne prolongent pas les pause de midi et font preuve de flexibilité dans l'établissement des horaires, je ne vois pas où est le problème. Ça nous permettrait à nous vendeurs de faire nos courses à un autre moment que sur notre pause de midi. Ça nous laisse également aller à la banque, au service des autos et à la poste sans devoir prendre congé. De plus cela crée également des postes pour les étudiants qui cherchent à bosser juste les soirs. Et pour rappel, des t'as de personnes travail déjà avec ces horaires que vous jugé indécents : Equipe en 3×8 en production, médecin, infirmière et service du feu, ambulanciers.

  • Martine le 21.05.2019 18:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pauvre suisse

    Quand il y a du travail ça va pas ! Quand il y en a pas ça va pas non plus ! Du n'importe quoi

  • Jean Dumur le 21.05.2019 18:39 Report dénoncer ce commentaire

    De quoi je me mêle !

    550 signatures cela m'étonne un peu, mais enfin laisser travailler ceux qui veulent et il y en a croyez-moi!

Les derniers commentaires

  • Jean Peuplus le 23.05.2019 14:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Lamentable UNIA

    Ça râlent sur tout. C'est contre toutes flexibilité et solutions. Par contre, le jour où tout passe par internet et que les emplois seront supprimés, ont ne vas plus les entendre

  • Elle le 23.05.2019 12:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Toujours la vente !!!

    Je suis d'accord mais que les banques et La Poste et l'administration en fasse autant ainsi que le bâtiment... alors tout le monde est encore d'accord pour des prolongations ????

    • Michel le 01.06.2019 10:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Elle

      Un grand bravo pour ce raisonnement

  • ancien de montreux le 23.05.2019 09:41 Report dénoncer ce commentaire

    7:00-22:00

    Quand ça souffle en Vaudère ça gueule qand y'a la Bise ça gueule, Vevey est spécaliste de fabriquer des tsunamis dans un verre d' eau. Maintenant heures d' ouvertures magaze (coop)où j' habite: 7:00-22:00, sept jours par semaine et 365 jours par ans, les équipes se relayent vers les 14:00 heures, employés payés tripple pendant les fêtes, noël, nouvel an etc. tout le monde est content. Parking gratuit pendant 4 heures! Mais Vevey?

  • Justine Tittgout le 22.05.2019 16:16 Report dénoncer ce commentaire

    Stupide

    Donc, pendant une grande fête on ferme les commerces alors qu'en France voisine on ouvre les commerces même les jours fériés ce qui permet aux syndicalistes suisses d'aller faire leurs courses !!!

    • Dann le 28.05.2019 06:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Justine Tittgout

      Ben oui, c'est connu. Comme ils n'ont pas grand-chose à faire en semaine, ils vont en France faire leurs courses. Les samedis par contre, ils se transforment, comme on nomme les syndicats en Suisse alémanique, en "Fahnenschwinger" (lanceurs de drapeaux). Un beau folklore cette "secte" rouge.

  • JeanP le 22.05.2019 10:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pas tout le personnel dans le même sac.

    Ça arrange certains d'avoir des horaires plus tardifs, pour raison familiale ou autres. Les conducteurs de bus, les cheminots, le personnel hôtelier, voirie, etc, on ne leur demande pas leur avis, ils sont sur le terrain. Sans oublier hôpitaux, police, pompiers etc. Combien de chômeurs en fin de droit seraient soulagés d'avoir un job, quelques soit l'heure. Mais de ça UNIA n'en a que faire, ces pauvres ne pouvant cotiser. Certains fonctionnaires administratifs cantonaux devraient aussi travailler des soirées et dimanches. Par contre oui pour une rémunération spéciale les soirées et weekends.