Télécommunications

13 décembre 2019 12:23; Act: 13.12.2019 14:12 Print

Antennes 5G: Vaud stoppe les nouvelles installations

Le Conseil d'État vaudois a décidé de ne plus autoriser la construction de nouvelles antennes 5G sur son territoire.

storybild

Cette interdiction reste en vigueur tant qu'il n'est pas possible de vérifier si ces installations respectent les valeurs limites en matière de rayonnement. (Photo: Keystone/Photo d'illustration)

Sur ce sujet
Une faute?

À la suite du rapport du DETEC sur la 5G en Suisse, le Conseil d'État vaudois précise sa pratique. S'il accepte désormais les modifications mineures d'antennes sans augmentation de puissance, il n'autorise pas la construction de nouvelles antennes 5G sur son sol.

Cette mesure reste en vigueur tant que la Confédération ne met pas à la disposition des cantons certains outils. Ceux-ci doivent notamment permettre de vérifier que ces installations respectent les valeurs-limites en matière de rayonnement, écrit le Canton vendredi dans un communiqué.

Principe de précaution

Selon le rapport du groupe de travail mandaté par le Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication (DETEC) publié le 28 novembre, tout allègement des valeurs-limites des installations entraîne une augmentation de l'exposition de la population au rayonnement non ionisant.

Or, pour le Conseil d'Etat, le principe de précaution prévaut: seuls le maintien des valeurs autorisées actuellement et leur contrôle par des mesures permettent de garantir la protection de la population.

D'où sa décision d'attendre le complément de l'Office fédéral de l'environnement. Tout comme l'actualisation des méthodes de mesures de l?Institut fédéral de métrologie pour statuer sur les projets d?antennes nouvelles ou notablement modifiées.

Lieux à usage sensible

Dès lors, l'État autorisera les modifications mineures d'antennes existantes, dits cas bagatelles. Ces travaux sont autorisés dans la mesure où ils n'entraînent pas d'augmentation de l'exposition au rayonnement dans les lieux à usage sensible, tels que les logements, les places de travail, les écoles ou encore les crèches.

Ces dossiers ne requièrent pas de permis de construire. Dans le canton, la loi laisse la possibilité aux Municipalités d'évaluer si un dossier doit faire l'objet d'une enquête publique et être soumis à autorisation, a précisé la conseillère d'Etat Béatrice Métraux, en charge du Département du territoire et de l'environnement.

Méthodes certifiées

En revanche, aucune nouvelle antenne 5G ne sera autorisée tant que des méthodes de mesure certifiées par l'Institut fédéral de métrologie (METAS) ne permettront pas de contrôler le respect des valeurs limites de ces installations.

Le Conseil d'Etat restera attentif à l'évolution future de la téléphonie mobile, que ce soit d'un éventuel relèvement des valeurs-limites ou à toute extension des concessions par la Confédération, notamment sur les très hautes fréquences (ondes millimétriques).

Réponse à une résolution

Le Conseil d'Etat rejoint aujourd'hui la ligne adoptée par différents gouvernements cantonaux, notamment en Suisse romande. La position du gouvernement s'inscrit dans le cadre de sa réponse à la résolution du Vert Raphaël Mahaim. Adoptée par le Grand Conseil vaudois en avril dernier, elle demandait un «moratoire» sur le déploiement de la 5G.

Le gouvernement n'en avait alors pas décrété. Sa pratique avait consisté à retenir les dossiers relatifs aux antennes 5G dans l'attente des directives techniques de la Confédération.

Excellente nouvelle

Le gel des autorisations cantonales pour les nouvelles antennes 5G est «une excellente nouvelle», ont réagi les Verts vaudois dans un communiqué. Dans ce contexte de grande incertitude, le canton prend ses responsabilités, estiment-ils.

Les Verts encouragent les communes à mettre à l'enquête publique toute demande d'opérateurs qui viserait à modifier leurs antennes de téléphonie existantes afin d'y intégrer la technologie 5G tout en respectant les normes légales en vigueur. La population doit en effet pouvoir être consultée sur ces demandes.

Les écologistes interviendront systématiquement dans les conseils communaux et généraux pour que ces mises à l'enquête soient effectuées, avertissent-ils.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • jules dB le 13.12.2019 12:44 Report dénoncer ce commentaire

    Sans indiscrétion,

    Combien d'antennes déjà posée en douce?

  • Circo Loco le 13.12.2019 13:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Avant de nous installer la 5G

    Que les opérateurs fassent déjà une couverture à 100% du territoire de la 3G et de la 4G. Quant à regarder sa série préférée sur un smartphone, faut vraiment être accro! C'est comme une marque de rasoirs qui faisait de la publicité sur un modèle capable de fonctionner sous la douche. Les marques nous prennent pour des c...

  • Abisgrandis le 13.12.2019 12:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je vous le dit

    La seule fois où ils sont rapides C'est pour faire payer des impôts ou des taxes

Les derniers commentaires

  • Muriel Jost le 16.12.2019 09:19 Report dénoncer ce commentaire

    Trop de technologie

    Un jour, bientôt, nous serons confrontés à la démesure de toute cette technologie souvent inutile pour beaucoup de gens (dont je fais partie!) Si toutes les avancées technologiques servaient à améliorer vraiment le sort de la planète et de tout ce qui vit, si nous nous posions individuellement la question sur nos réels besoins pour vivre ensemble une vie heureuse et simple, si nous cessions d' être les esclaves de nos appareils...Le vrai débat est là, en sommes-nous encore capables?

  • Renaiss le 14.12.2019 19:57 Report dénoncer ce commentaire

    STOP

    On a pas besoin de toute cette technologie de plus en plus puissante qui se fait au détriment de l'humain et de la nature, il faut arrêter le progrès nuisible à l'être humain, n'en déplaise aux zombies qui ne savent pas être ou faire sans leur machine.

  • Eugénie le 14.12.2019 18:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    blablabla

    du blabla tout ça avant l'autorisation la 5 était déjà construite à 50% alors arrêter votre cinéma. ils s'en moquent il savent très bien qu'ils feront ce qu'ils veulent. et nous les clowns ont critique mais ne fait rien. pas de 5 points barre.

  • Guy Delort le 14.12.2019 13:16 Report dénoncer ce commentaire

    Lisez les preuves de nocivité sont là !

    On peut aisément citer les études du Prof Martin L Pall, Prof Olle Johansson, Prof Luc Montagnier (Prix Nobel de médecine), Pr Alain Privat, Magda Havas, Martin Blank, Lennart Hardell, Sharon Goldberg, Jean Pilette, Marc Arazzi, Devra Davis...200 scientifiques ont lancé un appel international pour un arrêt immédiat du dépoiement de la 5G. Pour ne citer que ceux ci mais des milliers d études prouvet la nocivité et ceci n est pas très arrangeant pour l industrie, c est peu de le dire, les procés aurons lieu, c est une question de temps... mais la montre tourne déja.

  • Oner Dalors le 14.12.2019 12:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pas nouveau

    A Orbe, nous n'avons pas de gare CFF, car à l'époque, des verts ont supposés que le train était nocif pour la population !