Vevey (VD)

20 septembre 2019 19:49; Act: 20.09.2019 20:16 Print

Le verdict qui atterre la violée et le violeur

Malgré les rétractations de la victime, qui a tenté de blanchir son violeur et compagnon, le Tribunal a condamné le prévenu. Selon «24 heures», la peine de 3 ans de prison est couplée à un renvoi de Suisse.

storybild

Archives/photo d'illustration. (Photo: afp)

Une faute?

Quand l'amour ne rend pas aveugle, il fait fermer les yeux. C'est le cas avec cette femme qui accusait son compagnon, père de la cadette de ses trois filles, de l'avoir violentée et violée à plusieurs reprises. L'affaire était au menu du Tribunal de Vevey, jeudi. Selon «24 heures», la procureure avait requis une peine de prison de 3 ans et demi couplée à une expulsion de Suisse pour une durée de huit ans à l'encontre du prévenu étranger. Les faits aurait démarré quelques mois après que le couple a décidé de faire ménage commun durant l'été 2017.

L'ex-plaignante: «Il ne m'a jamais forcée»

Mais, d'après le quotidien vaudois, la femme a fait marche arrière en retirant sa plainte en plein procès. «Il ne m'a jamais forcée. Il n'avait pas compris mes refus», s'est rétractée l'ex-plaignante, visiblement plus amoureuse que jamais de son violeur. Cet élan pour sauver son couple et le père de sa dernière fille n'a pas attendri le Tribunal de Vevey, indique 24 heures.ch. La Cour a suivi à la lettre le réquisitoire de la procureure. Après sa peine de prison, le prévenu sera expulsé du pays et ne pourra pas remettre les pieds en Suisse pour au moins huit ans.

(apn)