Vaud

31 juillet 2018 07:02; Act: 31.07.2018 12:00 Print

Virée car elle ne souhaite pas épiler de testicules

par Frédéric Nejad Toulami - Une esthéticienne en recherche d'emploi doit se justifier auprès de la Caisse de chômage, sous peine d'être sanctionnée.

storybild

(Photo: istock)

Une faute?

Patricia* a les boules depuis qu’elle a reçu récemment un courrier de la Caisse cantonale de chômage. Celle-ci la somme d’expliquer «de manière détaillée» la raison pour laquelle elle a perdu son job dans un salon de beauté où elle avait été assignée par l’Office régional de placement (ORP). Car son ex-employeuse a justifié auprès de la caisse son renvoi par la mention: «Refuse d’épiler des hommes».

Ce motif pourrait exposer Patricia à une suspension du droit aux indemnités chômage. En effet, la loi prévoit une sanction pour l’assuré en cas de «perte fautive d’emploi». «Il est incorrect de dire que je refuse d’épiler les hommes, s’insurge Patricia. Je l’ai d’ailleurs fait au sein de cet institut. Mais effectivement, pour des raisons de pudeur et d’hygiène, je n’ai pas envie de devoir épiler les testicules de ces messieurs, le cas échéant.» La quadragénaire précise avoir seulement indiqué à sa patronne qu’elle ne serait pas à l’aise, ne l’ayant jamais fait auparavant, lorsqu’elle l’a interrogée à ce sujet.

Après vérification sur le site web du salon de beauté en question, aucune épilation des parties génitales n'est indiquée dans les services proposés aux clients.

Adjointe du chef du Service cantonal de l’emploi, Françoise Favre ne peut se prononcer sur ce cas précis, et rappelle que la Caisse cantonale de chômage ne fait que se renseigner, comme le veut la procédure. «Aucune décision n’a encore été prise, et il est toujours possible ensuite de faire opposition», rappelle-t-elle. Chaque dossier problématique est examiné au cas par cas, métier par métier, car il n’y a pas de règle générale en matière de perte fautive. «A titre personnel, il ne me semble pas convenable d’exiger cela, surtout si ce n’est pas une pratique générale admise dans sa profession», déclare Françoise Favre. Et de rappeler que l'ORP n'a pas pour but de pousser à l'échec ni à la sanction, mais bien de permettre de se réinsérer au mieux.

*Prénom d’emprunt

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Ca roule le 31.07.2018 08:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On se marre bien quand même!

    Trop fort 20Minutes! Le titre elle ne voulait pas épiler les testicules et dans larticle Patricia a les boules. Du grand journalisme je vous dis... :-)

  • Frédéric Waeber le 31.07.2018 08:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Voleurs

    Comme d habitude le chômage ne fonctionne qu avec des sanctions. Et quand moi j avais trouvé une formation que ma conseillère m avait dit de faire et bien ils ont répondu que c était pas à eux de payer ...

  • franco petrone le 31.07.2018 08:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    chômage

    j'ai un établissement publique a monthey a proximité de l'orp.depuis plus de 15 ans..et je peux vous confirmer que la majorité des personnes passée dans cet établissement ne sont pas aidée ni réinsérer mais plus tôt sanctionnée...certaines personnes sont même pénalisée de plusieurs mois...je dirais que 90 % des cas sont sanctionnée...j ai aussi beaucoup de discussions avec le personnel de cet établissement qui certaines sont très mal (depression et autres )de revoir punir des personnes qui ont juste ce revenu pour vivre..moi mon avis c est que de manière générale les orp prennent en otages des assurés vulnérables ...un ami qui a travaillé 18 ans dans cet établissement a ecrit un livre sur les agences orp ..il a du le faire imprimer en france...il explique les dessous de cet machine infernale et croyez moi les orp ne sont pas là pour vous aider mais bien pour sanctionner.. bizarre que rien de grave n est a déploré encore mais cela ne va pas tardé... et si l aide sociale explose moi je sais pourquoi...si on regarde de près la lois ,le chomage est un droit que chaque travailleur suisse a ....même les recherches avec tampons sont abusifs et hors lois..donc au final les chômeurs riches qui font appel a un avocat sont mieux rétribuer que ceux qui ne peuvent pas en avoir...une vrai bombe a retardement.

Les derniers commentaires

  • Bellakarine le 01.08.2018 19:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Courageuse la Dame

    Elle a eu raison! Encore un malade qui demande n importe quoi! Elle a été courageuse de refuser Bravo!

  • Le boulier le 01.08.2018 13:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    les boules

    jeu de Paume foot tennis golf ping pong etc etc les boules ont toujours fascinés l'homme et ici aussi ce n'est pas rasant

  • Yvette le 01.08.2018 12:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tout est dans le comportement

    Faut quelle se reconvertisse ou vive avec son temps. De nos jours cest tout à fait banal une épilation de ce genre. Si Mme sépile, il nest pas étonnant quelle le demande à M. Tout est dans le comportement cest comme tout.

  • Moi le 01.08.2018 12:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Cherche un job

    Sinon quelquun connaît quelquun qui cherche une assistante bilingue (français/anglais) Lorp ne maide pas je tente ma chance où je peux! Merci!

  • Marie-Jane le 01.08.2018 12:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Des fous rires

    Je ne comprends pas cette esthéticienne et toutes celles qui refuse dépiler un homme. Dans tous les cas, cest comme cela que la mienne ma perdu quand elle a refusé dépiler mon mec ... et là on parlait pas dépilation intime. Ma nouvelle est super et cest toujours des fous rire, avec elle, cette épilation en couple. Et nous acceptons le fait quelle a certaine limite, dont l épilation intime masculine. Hommage à notre esthéticienne.

    • mon droit de dire non le 01.08.2018 22:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Marie-Jane

      il y a des physio qui travaillent seulement avec h ou f et d'autres avec les deux .. c'est leur droit et pour une esthéticienne aussi ..e gnan !