Vaud

24 janvier 2019 16:45; Act: 24.01.2019 16:45 Print

Yverdon accueillera les meilleurs judokas romands

Les sportifs d'élite ne devront plus se déplacer jusqu'en Argovie pour s'entraîner. Un centre va voir le jour l'été prochain dans la cité thermale.

storybild

Archive/Photo d'illustration. (Photo: Keystone/Alessandro Della Bella)

Une faute?

Yverdon-les-Bains (VD) accueillera dès le mois d'août un centre d'entraînement de la Fédération suisse de judo et ju-jitsu (FSJ). Une structure qui doit permettre d'éviter aux sportifs d'élite romands de faire de longs déplacements outre-Sarine pour se préparer.

Jusqu'ici, les judokas romands se préparaient à la compétition dans le centre national de Brugg (AG) car aucune structure «adéquate» n'existe de ce côté de la Sarine. Outre les déplacements, ils devaient également loger sur place, expliquent jeudi la cité thermale et la fédération dans un communiqué.

Sachant que les judokas romands figurent dans le haut du classement dans les championnats nationaux individuels et obtiennent «d'excellents résultats» lors des tournois internationaux, la FSJ a souhaité développer l'offre d'entraînement côté romand.

Deuxième site

Elle a donc opté pour la création d'un deuxième site appelé centre national de performance ouest suisse. Et choisi Yverdon en raison de son emplacement, sa proximité aux villes romandes et son offre d'infrastructures «favorisant l'optimisation de la performance pour les sportifs de haut niveau», peut-on lire dans le communiqué.

Dans un premier temps, la FSJ s'installera dans les locaux des anciennes usines Leclanché. Elle doit ensuite rejoindre le projet Sport 5, du nom de la parcelle située à l'Avenue des Sports 5 et où se trouve notamment la salle de concert de l'Amalgame. La Municipalité glisse par ailleurs qu'elle communiquera prochainement sur ce projet.

Le nouveau centre romand aura des objectifs à atteindre, du moins un: la sélection de deux judokas romands pour les Jeux olympiques de Paris en 2024.

(ats)