Amber Heard

09 décembre 2018 18:37; Act: 10.12.2018 08:35 Print

«Je déteste ça: qu’on m’appelle Aquawoman»

par Henry Arnaud - Amber Heard était le choix idéal pour incarner la Princesse Mera dans «Aquaman», qui sort en salle le 19 décembre.

Sur ce sujet
Une faute?

Il fallait une fille forte pour tenir tête à Jason Momoa, qui incarne le Roi des 7 mers. L’ex de Johnny Depp a reçu «20 minutes» en exclusivité à New-York avant la Première à Hollywood ce mercredi 12 décembre.

Qu'est-ce qui vous a attiré vers le rôle de Mera dans «Aquaman»?
Mera est une princesse pleine de ressources, qui n’attend pas un prince charmant. Je ne voulais pas être juste la conquête du héros. Ne m’appelez surtout pas Aquawoman, je déteste ça! Sans Mera, Aquaman n’arriverait pas à sauver la planète d’une guerre sans merci.

Est-ce important pour vous d'incarner une fille indépendante et forte?
C'est capital! D'ailleurs, je ne serais pas contre un second film à Atlantis où l'action tournerait entièrement autour de la Princesse Mera. Il y a énormément d'histoires à raconter autour d'elle et de son peuple au fond des océans.

Malgré la chevelure rouge que vous arborez dans «Aquaman», vous êtes tout de même la blonde sexy au bras du héros..
Hollywood a voulu m'enfermer dans cette catégorie, mais c'est vouloir me limiter. J'essaye à chaque projet d'aller au delà de cette image. Pour «Aquaman», je me suis entraînée des mois aux cascades car je voulais être capable de faire tout ce que Momoa exécute devant les caméras. Mera se bat aussi contre ceux qui la pourchassent. La Princesse en détresse, très peu pour moi.

Vous avez accusé Johnny Depp de violence après avoir demandé le divorce. Où en êtes-vous à présent?
J'ai décidé de m'impliquer et de me battre pour que les choses changent. Lorsqu'une femme ose parler, elle est dénigrée ou sa parole est mise en doute. Avec le mouvement #MeToo, les choses ont commencé à évoluer. J'ai rencontré beaucoup de femmes qui ne se posent plus en victimes mais en survivantes. Nous nous battrons toutes ensemble pour la parité des genres à tous les niveaux. Je sais que les adolescentes d'aujourd'hui seront plus fortes et plus indépendantes, en tout cas c'est mon souhait.