Festival de Locarno

09 août 2018 15:49; Act: 10.08.2018 08:16 Print

«Votre tête sur une pub, ça aide à vendre le film»

par Marine Guillain, Locarno - Ethan Hawke a reçu un prix à Locarno. Nous l'avons rencontré avant la projection de son film sur la Piazza Grande.

Sur ce sujet
Une faute?

Révélé en 1989 dans «Le cercle des poètes disparus», l'acteur d'aujourd'hui 47 ans s'est ensuite démarqué dans des longs métrages aussi divers et variés que «Before Sunrise», «Training Day», «Les 7 mercenaires», «Boyhood» ou plus récemment «Valérian et la Cité des mille planètes». C'est à la fois pour célébrer sa carrière et pour présenter son nouveau film qu'Ethan Hawke a été invité à Locarno.

L'Américain a reçu mercredi soir un «Excellence Award» sur la Piazza Grande. Il y a ensuite présenté hors compétition son dernier film «Blaze», un biopic sur le musicien country oublié Blaze Foley. Le film est séparé en trois parties qui s'entremêlent: la plus belle, celle où Blaze rencontre l'amour et vit heureux avec sa douce dans une cabane isolée. La plus sombre, celle du dernier concert qu'a donné le musicien (divorcé, alcoolique, drogué, sans le sou et sans avoir sorti un seul album) avant d'être tué par balle. Et celle de l'interview radio d'un ami de Foley, qui se déroule après sa mort.

Bien que le dernier quart d'heure soit de trop et que la partie «interview» soit moins convaincante que les deux autres, le film musical embarque dans cette Amérique profonde, celle de ce chanteur qui a joué jusqu'au bout devant des salles vides, un peu par manque de chance et beaucoup par sa faute. Le chanteur country Ben Dickey interprète à merveille Blaze Foley, qui sans Ethan Hawke, serait resté un inconnu aux yeux de la plupart des gens...

En attendant la sortie de «Blaze» le 7 novembre prochain sur les écrans romands, découvrez ci-dessus notre interview vidéo d'Ethan Hawke.