«Les Barons»

13 décembre 2011 17:05; Act: 13.12.2011 17:11 Print

Beurs, belges et blagueurs

Les allumés du Plat Pays nous réservent parfois des comédies surprises. «Les Barons» en est un bon exemple.

Surtout, ne pas faire un pas de trop: ce serait diminuer d'autant son espérance de vie. Loufoque? Oui. Et Belge.
Une faute?

Qui sont les barons de Bruxelles? Des glandeurs professionnels. Une bande de maghrébins convaincus d’être nés avec un capital de pas limités, qu’il faut économiser pour vivre vieux. Donc, ils stagnent, tuent le temps en inventant des blagues pourries et ils vivent d’expédients. Mais, évidemment, ce n’est pas commode pour draguer la sœur de son meilleur ami ou simplement s’épanouir...


Premier film de Nabil Ben Yadir, «Les Barons» a fait un carton en Belgique, son pays d’origine. Boosté par les présences amicales de Fellag et Edouard Baer, ce film un brin potache au rythme et à l’humour irréguliers n’en a pas moins un fort potentiel de sympathie.

(ffe)