Le DVD de la semaine

04 juillet 2014 15:00; Act: 11.07.2014 15:23 Print

Boon chasse ses bobos, ils reviennent au galop

par Catherine Magnin - «Supercondriaque» ne s’éloigne guère des préoccupations habituelles de l’humoriste français. A vérifier sur les DVD et Blu-ray que nous vous offrons.

Sur ce sujet
Une faute?

Quel est le point commun entre «La maison du bonheur», «Bienvenue chez les Ch’tis», «Rien à déclarer» et «Supercondriaque»? Ecrits, réalisés et interprétés par Dany Boon, ils parlent tous, peu ou prou, des étrangers. Le thème pointait son nez avec les ouvriers à l’œuvre dans «La maison du bonheur». Il s’est largement épanoui, au gré de frontières culturelles ou nationales, dans «Bienvenue chez les Ch’tis» et dans «Rien à déclarer».

Dans «Supercondriaque, Dany Boon semble d’abord vouloir éviter le thème. La première partie du scénario tourne autour de Romain (Dany Boon), un malade imaginaire qui empoisonne la vie de son toubib. Cependant, le thème réapparaît dès le milieu du film, quand Romain usurpe l’identité d’un réfugié politique. Le virage déséquilibre fortement le film, mais donne l’occasion à Dany Boon, né Daniel Hamidou, de refaire quelques imitations d’accents étrangers dont il est coutumier.

Les inconditionnels de l’humoriste savoureront aussi sur le DVD, entre un making of et quelques scènes coupées, un bêtisier où les fous-rires complices de Dany Boon avec ses acolytes, Kad Merad en tête, s’enchaînent sur plus de vingt minutes!