«Mission Impossible - Protocole fantôme»

13 décembre 2011 17:12; Act: 13.12.2011 17:35 Print

Débauche d’action jusqu'au tournis

par Fred Ferrari - Tom Cruise reprend du service pour un 4e «Mission impossible». Histoire de prouver, grâce à un scénario tonitruant et une mise en scène glorificatrice, qu’il tient toujours la forme.

Tom Cruise dans Mission Impossible - Protocole Fantôme: vous n'en croirez pas vos yeux
Sur ce sujet
Une faute?

L’agent Ethan Hunt est de retour. Sa mission, qu’il accepte (a-t-il seulement le choix?), consiste à mettre la main sur une ogive nucléaire et son code de lancement, qu’un taré veut s’approprier histoire de «nettoyer» l’humanité. Pour l’épauler: une belle plante (Paula Patton), un lutin malin (Simon Pegg) et un solide analyste (Jeremy Renner). Au menu: de l’action pardi! Beaucoup d’action. Trop peut-être, parce qu’à force on perd patience en attendant le moment où Hunt accomplira enfin (a-t-il seulement le choix?) sa mission.

Bird passe de film d'animation au film d'action avec bonheur

Pour son premier film «live», le réalisateur Brad Bird («Ratatouille») remplit son contrat avec une belle aisance. Il assume haut la main les scènes d’action (il n’a pas eu le choix...) entre haute voltige, courses poursuites dans tempête de sable et infiltrations audacieuses, malgré une marge de manœuvre somme toute limitée. Au final on est soufflé. Ereinté, mais soufflé.