Affaire Strauss-Kahn

27 décembre 2011 19:12; Act: 27.12.2011 19:19 Print

Depardieu et Adjani pour jouer l'affaire DSK?

La rumeur, qui court depuis fin novembre, et depuis l'été dernier dans le milieu du cinéma en dépit de nombreux démentis, a une nouvelle fois été reprise mardi par le site deadline.com.

Sur ce sujet
Une faute?

La société de production Wildbunch a de nouveau démenti mardi tout projet de porter l'affaire Dominique Strauss-Kahn au cinéma avec l'Américain Abel Ferrara comme réalisateur et dans les rôles principaux les Français Isabelle Adjani et Gérard Depardieu.

«Il n'y a aucun projet en production de ce type», a assuré mardi à l'AFP le directeur de Wildbunch, Vincent Maraval, qui attribue cette rumeur aux liens de sa société avec Abel Ferrara et aux sujets de prédilection de ce dernier.

Les rouages de la rumeur

«Abel Ferarra est actuellement en train d'écrire un scénario autour du monde politique, la faiblesse de l'homme politique, à la fois tout-puissant et paumé, misérable dans sa vie personnelle... Il y aura sans doute un peu de Clinton, un peu de Berlusconi et un peu de DSK dans son scénario. Comme on a fait plusieurs de ses films, la rumeur est partie de là», a-t-il expliqué.

«Nous étions à New York sur le tournage de 4:44 (le dernier film de Ferrara, ndlr) quand l'affaire DSK a éclaté: nous avons plaisanté en disant à Abel que c'était un sujet pour lui, une affaire d'addiction, comme dans Bad Lieutenant», a poursuivi Vincent Maraval en tentant de décrypter les rouages de cette rumeur.

Puis Isabelle Adjani a croisé Abel Ferrara au festival du cinéma américain à Deauville (nord-ouest de la France) où il présentait «4:44, Last Day on Earth» et «ils sont convenus qu'ils devraient travailler ensemble».

Gérard Depardieu a «évoqué la possibilité d'incarner DSK sur le ton de la blague», a souligné M. Maraval.

(afp)