«Blanche comme neige»

09 avril 2019 17:32; Act: 09.04.2019 17:32 Print

Voici à quoi ressemble la Blanche-Neige de 2019

par Marine Guillain - Anne Fontaine propose une adaptation moderne et très libre du conte des frères Grimm.

Sur ce sujet
Une faute?

Avec «Blanche comme neige», on est loin des remakes Disney qui sortent en salle à la pelle! Orpheline, Claire (sublime Lou de Laâge) travaille dans un institut de beauté à Lyon avec sa belle-mère, Maud (Isabelle Huppert, glaçante en marâtre vengeresse tout de rouge vêtue). Lors d'un footing, la jeune femme se fait kidnapper, avant d'échapper à son ravisseur. Elle est alors recueillie par trois hommes qui vivent dans une maison au cœur des bois. Claire prend ses marques et fait connaissance avec les habitants du coin (un village montagneux d'Isère). Trois, puis cinq, et hop, sept hommes tombent sous son charme, chacun à sa manière.

Cela vous rappelle les sept nains de Blanche-Neige? C'est que «Blanche comme neige» pioche à fond dans ce conte: le miroir, la pomme, la sorcière jalouse, les petits écureuils dans la forêt... Mais il le fait avec malice et en prenant des libertés audacieuses. Loin, la princesse qui fait la poussière dans la maison! Loin, le prince charmant!

Révélée dans «Respire» (aux côtés de Joséphine Japy, actuellement à l'affiche de «Mon inconnue») et déjà dirigée par Anne Fontaine dans «Les innocentes», Lou de Laâge incarne une Blanche-Neige moderne qui s'épanouit en choisissant de s'émanciper. Radieuse entourée de Damien Bonnard, Jonathan Cohen, Vincent Macaigne, Pablo Pauly ou encore Benoît Poelvoorde, elle devient ainsi l'héroïne follement libre d'une fable contemporaine peu classique. Cette ode à la liberté sexuelle et à la vie sans barrières ni scrupules moraux se révèle superfraîche!

@id_japan

Une publication partagée par @ lou_delaage le