Visions du Réel

07 mars 2011 22:19; Act: 08.03.2011 07:29 Print

Il pleuvra des docs à Nyon

Quelque 180 films documentaires, en première suisse, européenne ou mondiale, seront projetés du 7 au 13 avril au 17e festival Visions du Réel.

storybild

"Kamp der Königinnen", de Nicolas Steiner, projeté en avant-première le 6 avril, introduira une touche de fiction dans les traditionnels combats de reines.

Une faute?

C'est un Luciano Barisone loquace qui a présenté ce lundi 7 mars le programme de sa première édition à la tête du festival nyonnais. Avec la ferme intention de le positionner davantage sur la scène internationale.

Principale nouveauté présentée par le successeur de Jean Perret (créateur et directeur du festival jusqu'en 2010), la Compétition internationale est divisée en en trois sections: longs, moyens et courts métrages. «La réussite d'un film ne dépend pas de son format», a justifié Luciano Barisone.

S'il s'est battu contre certains festivals (Berlin, Cannes) pour obtenir des exclusivités, Luciano Barisone a néanmoins assoupli cette exigence. «Pourquoi refuser au public suisse des films qui sont des premières suisses qu'il ne pourrait pas voir autrement?», a-t-il expliqué. Il n'empêche que 95% des films en compétitions seront projetés en première mondiale.


Nouvelles sections


De fait, la compétition privilégie la découverte, avec des premiers ou deuxièmes films de jeunes cinéastes, notamment dans la section «Helvétique». L'édition 2011 inaugure aussi de nouvelles sections, comme Port franc qui lancera une réflexion interdisciplinaire sur un sujet contemporain, en l'occurrence le thème de la trace. Par ailleurs, une «Séance spéciale» sera consacrée à la production documentaire colombienne. Et en projetant les meilleurs films de l'année en première suisse, «Etat d'esprit» ambitionne d'attirer un public plus large.

Ateliers

Comme par le passé, des ateliers auront lieu avec des auteurs reconnus. Le festival a invité cette année José Luis Guerin, moteur de la nouvelle garde du cinéma espagnol, et Jay Rosenblatt, un Américain qui retravaille un matériel ancien. Deux jeunes cinéastes, l'Italien Giovanni Cioni et la Brésilienne Marilja Rocha, feront l'objet de séances spéciales.

Visions du Réel fait partie des trois principaux festivals de cinéma de Suisse, avec Locarno et Soleure. Son budget se monte à 2,5 millions de francs. Le festival est soutenu par l'Office fédéral de la culture, à hauteur de 400'000 francs, ainsi que par le canton de Vaud et la commune de Nyon, notamment.

Information et programme sur le site officiel de Visions du Réel.

(ffe/ats)