«Jumanji: Next Level»

10 décembre 2019 17:24; Act: 10.12.2019 17:24 Print

Il va falloir remporter une nouvelle partie de Jumanji

par Marine Guillain - Le quatuor improbable retourne malgré lui dans le jeu, pour une nouvelle partie tout aussi dangereuse.

Sur ce sujet
Une faute?

Deux ans après «Bienvenue dans la jungle», le nouveau «Jumanji» démarre sur une idée connue, mais crédible: Spencer a mal vécu sa première année d'université à New York, il n'est plus avec Martha et la confiance qu'il ressentait dans son avatar (le corps de Dwayne Johnson) lui manque. Il décide alors de retourner dans le jeu vidéo. Lorsque les trois autres comprennent, ils plongent à leur tour dans Jumanji pour le secourir. Si Spencer, Martha, Fridge et Bethany connaissent désormais les règles, les voilà accompagnés d'invités surprise qui découvrent tout.

Comment garder l'esprit de base tout en se renouvelant dans une suite? En changeant les avatars, pardi! Le jeu réserve une surprise de taille aux joueurs, qui verront leurs enveloppes corporelles s'échanger. Au niveau décors, la jungle laisse place aux dunes de sable et aux montagnes enneigées. Chacun possède toujours trois vies; autant dire qu'elles vont être utiles pour affronter autruches, singes, ponts suspendus et autres épreuves laborieuses.

Peu importe si vous avez vu le film de 2017 ou non: «Jumanji: Next Level» peut s'apprécier dans les deux cas. Il est toujours aussi bavard mais moins hystérique. Les clichés (intellos introvertis, sportif populaire et bimbo accro aux likes) y sont moins appuyés. Enfin, l'humour est au rendez-vous, à prendre souvent au second degré. Après ça, si vous voulez vraiment prendre votre pied, matez-vous le «Jumanji» culte de 1995, avec Robin Williams, Kirsten Dunst (à 14 ans) et son bon vieux jeu de société!