«Captain Marvel»

05 mars 2019 18:47; Act: 05.03.2019 18:47 Print

La superhéroïne la plus forte, c'est elle

par Marine Guillain - Le 21e film de l'univers Marvel place pour la première fois une femme au centre du récit.

Sur ce sujet
Une faute?

En plein mouvement girl power et combat pour les minorités, il est de bonne figure de mettre en avant la diversité. Après «Wonder Woman» produit par Warner DC, à Marvel d'enfin sortir son premier film de superhéroïne. Juste un an après son succès «Black Panther».

Retour dans les années 1990 avec «Captain Marvel». Un conflit galactique oppose deux peuples de l'espace, les Kree et les Skrull. Appartenant aux premiers, Vers (Brie Larson, oscarisée en 2016 pour «Room») a été superentraînée pour combattre l'ennemi. Lors d'une mission qui tourne mal, elle retrouve des bribes de son passé oublié. Car il y a six ans, Vers s'appelait Carol Danvers et pilotait pour l'US Air Force.

Arrivée fracassante sur Terre. Vers rencontre Nick Fury (Samuel L. Jackson, rajeuni numériquement de 25 ans), qui ne sait encore rien des superhéros ni de l'agence SHIELD qu'il dirigera dans le futur (rappelez-vous, on est dans les années 1990)...

Malgré l'aspect humain insistant qui laisse moins de place aux scènes d'action, cet opus s'avère plutôt enthousiasmant, grâce à une héroïne qui ne frime pas – et à un chat qui se révélera un compagnon plutôt surprenant! «Captain Marvel est le personnage le plus puissant que nous ayons créé jusque-là», ont annoncé les studios Marvel. Voilà qui pourrait être fort utile pour détruire Thanos dans «Avengers: Endgame»: ce dernier film de la phase trois, très attendu, sortira dans seulement sept petites semaines.

Goose le chat a tout son importance dans «Captain Marvel»:

Pour vous mettre dans l'ambiance, écoutez «Just A Girl» de No Doubt, qui rythme merveilleusement une scène de combat:

La bande-annonce d'«Avengers: Endgame»