DVD «Mes meilleures amies»

06 décembre 2011 17:14; Act: 19.12.2011 07:34 Print

La vulgarité n’est plus l’apanage des hommes

par Fred Ferrari - Pendant féminin et déluré de «Very Bad Trip 2», «Mes meilleures amies» alterne grâce et scatologie. Un miracle!

Attention les yeux: l'image de la femme sophistiquée et raffinée en prend un sacré coup dans «Mes meilleures amies».
Une faute?

Aux antipodes de l’Américaine épanouie à qui tout réussit, Annie (Kristen Wiig, une vraie bombe) cumule les ratés: mal payée, mal logée, mal baisée, elle est si mal dans sa peau que ça déteint sur sa meil­leure amie, Lillian, dont elle va être le témoin de ­mariage. Du coup, toutes ses bonnes intentions pour organiser la cérémonie nuptiale partent en sucette. Pire: elle pousse ses rivales et néanmoins complices à vomir ­tripes et boyaux!

Dans l'ombre de Judd Apatow

Trashissime, «Mes meilleures amies» ne recule devant aucune grossièreté, tout en préservant le capital de sympathie de ses personnages. Une recette qui n’étonne guère quand on sait que le film est coproduit par Judd Apatow («40 ans, toujours puceau» et «En cloque, mode d’emploi»).

Les bonus sont du même tonneau. A côté d’un commentaire audio choral qui vaut son pesant de délire, les scènes coupées réservent des perles. On retiendra la sé­quence au cours de laquelle Melissa McCarthy improvise au téléphone une série de suggestions pour fêter l’enterrement de la vie de jeune fille de Lillian. A pisser aux culottes de rire!