«La fille de Brest»

29 novembre 2016 17:07; Act: 29.11.2016 16:08 Print

Le grain de sable dans le Mediator

par Catherine Magnin - Comédienne («Mon Roi») et réalisatrice («La tête haute»), Emmanuelle Bercot signe un nouveau film aussi pêchu que les précédents.

Sur ce sujet
Une faute?

Il en a fallu, de la ténacité, à une pneumologue de Brest pour faire reconnaître les dangers du Mediator, médicament contre le diabète aux effets secondaires meurtriers. C'est ce combat, au dénouement aussi connu que celui de David contre Goliath, que raconte Emmanuelle Bercot.

Entre humiliations, menaces et pressions diverses, l’intrigue, élémentaire, tiendrait en une heure et demie. Si «La fille de Brest» se laisse regarder plus de deux heures, c'est que l'acharnement de son héroïne est parfaitement servi par la prestation survitaminée de Sidse Babett Knudsen. Qui mériterait bien un nouveau César après celui de «L'hermine».