«Revenge - In a better world»

15 mars 2011 16:50; Act: 15.03.2011 16:48 Print

Le pacifisme commence dans le bac à sable

par Fred Ferrari - «Revenge», de Susanne Bier, a décroché l’Oscar et le Golden Globe du Meilleur film étranger.

Une faute?

Médecin dans un dispensaire en Afrique, Anton est sans cesse confronté à la violence et résiste chaque jour à la tentation d’y répondre par la violence. De retour chez lui au Danemark, il tente d’inculquer la même attitude à son fils, un garçon fragile influencé par un nouvel ami, beaucoup plus prompt à user de ses poings pour se faire respecter...

Des questions qui dérangent

D’aucuns reprocheront à «Revenge» son aspect moralisateur: Susanne Bier brasse des thèmes «bateau» – guerre et paix, dignité, amour et pardon – qui parcourent sa filmographie («Brothers», «After the Wedding»). Mais quel autre réalisateur pose de manière aussi claire des questions essentielles sur les choix à prendre quand il faut respecter l’homme, que ce soit dans le bac à sable devant chez soi ou dans le désert à l’autre bout du monde?