Syrie

26 février 2017 05:48; Act: 26.02.2017 07:36 Print

Les Casques blancs n'iront pas aux Oscars

Deux secouristes en Syrie ne se rendront finalement pas à la cérémonie qui primera peut-être un documentaire sur eux.

Voir le diaporama en grand »
Les deux comptables du cabinet PwC responsables d'avoir interverti les enveloppes ne travailleront plus pour l'Académie. (Mercredi 1er mars 2017) «Ils se sont tellement focalisés sur la politique qu'ils ne maîtrisaient plus les choses à la fin», a raillé le président Trump au sujet du couac final aux Oscars. (Lundi 27 février 2017) Dans un véritable coup de théâtre, c'est 'Moonlight' qui a finalement décroché le très prestigieux Oscar du meilleur film, alors que La La Land avait par erreur été donné vainqueur. (Image - 26 février 2017) Avec «Manchester by the Sea», pour lequel il a reçu l'Oscar du meilleur acteur dans le rôle poignant d'un homme brisé par son passé, l'américain Casey Affleck sort enfin de l'ombre de son frère Ben Affleck. Il interprète avec subtilité, tour à tour drôle et bouleversant, un homme taciturne forcé de s'occuper du fils de son frère soudainement décédé. (Image - 26 février 2017) Damien Chazelle a reçu l'Oscar du meilleur réalisateur, devenant, à 32 ans, le plus jeune homme ayant jamais reçu ce prix. (Image - 26 février 2017) La La Land, l'ode musicale de Hollywood à elle-même, a reçu en tout six Oscars, dont celui de meilleure actrice pour Emma Stone, meilleure musique et meilleure chanson originale pour City of stars. Le film iranien 'Le client' de Asghar Farhadi, sacré meilleur film en langue étrangère. Par «respect pour mes concitoyens et ceux des autres six nations qui se sont vu manquer de respect par la (mesure) inhumaine qui empêche l'entrée des immigrés aux Etats-Unis» (le décret de Donald Trump), Asghar Farhadi a décidé de ne pas se rendre à Los Angeles pour la cérémonie. Il a fait lire ces mots par une émissaire. Viola Davis, très émue, a remporté l'Oscar du meilleur second rôle féminin pour sa performance d'épouse bafouée dans «Fences». «Les gens me demandent toujours: Quel genre d'histoire veux-tu raconter Viola ? Et je dis: (...) Les histoires de gens qui ont eu de grands rêves mais ne les ont jamais vus réalisés. Les gens qui sont tombés amoureux et ont perdu...» Mahershala Ali a remporté le prix de meilleur acteur dans un second rôle pour sa participation dans 'Moonlight'. Il y incarne un trafiquant de drogue au grand coeur qui se prend d'amitié pour un petit garçon. Il devient le premier acteur musulman à recevoir cette prestigieuse statuette. Très ému dans son discours, il a remercié ses professeurs. Mahershala Ali avait été révélé au grand public grâce à son rôle dans la fameuse série 'House of Cards'. (Image - 25 L'actrice française Isabelle Huppert, l'une des favorites pour l'Oscar de la meilleure actrice grâce à sa performance dans «Elle» portait une création d'Armani longue, toute en strass couleur champagne. Elle a finalement été battue par Emma Stone (26 février 2017) L'équipe de 'Ma vie de Courgette', sur le tapis rouge ! Avec, de gauche à droite: Max Karli, Pauline Gygax, Claude Barras et Celine Sciamma (26 février 2017). Le tapis rouge se fait politique, avec le ruban bleu en soutien à l'ACLU, qu'on aperçoit ici au col de l'actrice ethiopiano-irlandaise Ruth Negga. Il s'agit d'un signe de soutien à l'American Civil Liberties Union, une ONG de défense des libertés citoyennes qui incarne notamment en ce moment la lutte contre l'administration Trump. (26 février 2017) Isabelle Huppert arrive à la cérémonie des Oscars (26 février 2017) Sofia Carson, sur le tapis rouge (26 février 2017) L'actrice Blanca Blanco. (26 février 2017) Deux casques blancs, secouristes en Syrie ne pourront finalement pas assister à la cérémonie à Los Angeles qui récompensera peut-être le court documentaire 'White Helmets'qui les met à l'écran. Khaled Khatib et Raed Saleh ont évoqué des problèmes de visas et une surcharge de travail. (Image extraite du documentaire) Véritable lettre d'amour d'Hollywood à lui-même, «La La Land» est en piste. La comédie musicale de Damien Chazelle, chantée et dansée par Emma Stone et Ryan Gosling, mène largement la course avec quatorze nominations. La comédie musicale «La La Land» est favorite pour l'Oscar du meilleur film, devant des films plus avant-gardistes comme «Moonlight» et «Manchester by the Sea». Le tout Hollywood se réunit dimanche au théâtre Dolby de Los Angeles pour la 89e cérémonie des Oscars, récompenses annuelles des meilleurs acteurs, scénaristes et réalisateurs de cinéma. «Ma Vie de Courgette», le film du réalisateur valaisan Claude Barras, a été nominé dans la catégorie meilleur film d'animation. Une chance pour la Suisse pour les Oscars Réalisé par le Suisse Timo von Gunten, 27 ans, «La femme et le TGV» pourrait figurer au palmarès des Oscars dans la catégorie court métrage de fiction Une image qui a dû faire rêver beaucoup de monde. Tous les nominés 2017 en un seul cliché! Une image panoramique (360°) montre les préparatifs pour placer le tapis rouge, avant la cérémonie Si Meryl Streep elle l'emporte dimanche, l'actrice de 67 ans obtiendra son quatrième Oscar, rejoignant Katharine Hepburn au palmarès des actrices les plus primées dans les catégories rôle principal et second rôle. Le comédien de 49 ans, hôte du 'late show' de la chaîne ABC «Jimmy Kimmel Live!», sera le maître de cérémonie des Oscars pour la première fois, devant un public de dizaines de millions de téléspectateurs. Brian Cullinan et Martha Ruiz, de PricewaterhouseCoopers, ont réuni et amené les votes de la profession pour la 89e cérémonie.

Sur ce sujet
Une faute?

Deux représentants des Casques blancs, ces célèbres secouristes des zones rebelles de Syrie, attendus dimanche soir aux Oscars ne se rendront finalement pas aux Etats-Unis, après avoir invoqué leur surcharge de travail et un passeport non accepté.

Il était prévu que Raed Saleh, chef des Casques blancs, et Khaled Khatib, un secouriste qui a filmé de nombreuses scènes choc de sauvetage après des bombardements en Syrie, assistent dimanche aux Oscars où ils sont le sujet d'un documentaire en lice pour une statuette.

«Après trois jours à l'aéroport, je ne suis pas autorisé à me rendre aux Oscars. J'avais un visa américain mais mon passeport n'a pas été accepté. Triste, mais j'ai du travail important à faire ici», a twitté samedi Khaled Khatib, qui se trouvait alors à Istanbul.

«Il faut des documents valides pour voyager aux Etats-Unis», s'est contenté de commenter un porte-parole de l'autorité américaine de l'immigration (CBP), interrogé par l'AFP.

Priorité: aider

Plus tôt, dans un autre tweet, Khaled Khatib avait évoqué un surcroît de travail pour expliquer l'annulation de sa venue aux Oscars: «J'ai obtenu un visa américain mais je (...) n'assisterai pas aux Oscars en raison de l'intensité du travail. Notre priorité est d'aider notre peuple».

«Je devais voyager mardi, mais il y a eu trop de travail en raison des bombardements. En plus, je travaille sur la production d'un autre film sur les Casques blancs qui doit être prêt dans deux semaines», avait-il auparavant indiqué par téléphone à l'AFP.

Raed Saleh avait avancé les mêmes raisons, interrogé par l'AFP par téléphone: «Je n'y vais pas en raison de la pression de travail due à l'intensification par le régime des frappes sur les provinces de Damas, Deraa et Homs».

Suspendus au décret Trump

Durant des semaines, les secouristes ont risqué de ne pas pouvoir assister à la cérémonie en raison du décret du 27 janvier du président américain Donald Trump interdisant pour trois mois à tous les Syriens l'entrée aux Etats-Unis.

Mais le 9 février, une cour d'appel américaine avait confirmé le blocage de l'application de ce décret, ouvrant la voie à la délivrance de visas pour les secouristes. Le 18 février, Raed Saleh s'était réjoui d'avoir obtenu un visa pour lui et son collègue.

«The White Helmets» (Les Casques blancs), réalisé par Orlando von Einsiedel, a été nommé aux Oscars dans la catégorie documentaire court.

Depuis sa création en 2013, ce corps de secouristes a compté plus de 3000 volontaires et il affirme avoir sauvé plus de 78000 vies. Il tire son nom des casques blancs portés par ses membres.

(nxp/afp)