Cinéma

12 avril 2019 10:23; Act: 12.04.2019 10:27 Print

Les cinématèques célèbrent Jean-Luc Godard

Le cinéaste franco-suisse a reçu le prix 2019 de la Fédération internationale des archives du film (FIAF) à Lausanne.

storybild

Jean-Luc Godard (à gauche) a reçu son prix des mains de Frédéric Maire. (Photo: Screenshot Twitter)

Une faute?

Le cinéaste franco-suisse Jean-Luc Godard s'est vu remettre le prix 2019 de la Fédération internationale des archives du film (FIAF) jeudi à Lausanne. Une récompense en faveur de sa sensibilité et de son intérêt pour le travail des archives.

Ce prix, décerné pour la première fois en 2001 à Martin Scorsese, distingue une personnalité du monde du cinéma extérieure au milieu des archives, écrit la cinémathèque suisse. L'ont notamment reçu: Ingmar Bergman en 2003, Agnès Varda en 2013 ou Jean-Pierre et Luc Dardenne en 2016.

Cette année, c'est Jean-Luc Godard né en 1930 à Paris et établi aujourd'hui sur La Côte qui se voit récompensé. Celui que la cinémathèque qualifie d'un des plus éminents cinéastes mondiaux a, durant sa carrière, expérimenté de nouvelles façons de raconter des histoires.

Nouvelle Vague

Figurant parmi les derniers représentants encore vivants de la Nouvelle Vague, l'octogénaire a notamment réalisé «A bout du souffle» et le «Mépris». Sa créativité est profondément enracinée dans sa vaste connaissance de l'histoire du cinéma et la majeure partie de son travail est parsemée d'hommage à des grands classiques, poursuit le communiqué.

En lui décernant ce prix, la communauté internationale de la préservation de films, salue son engagement pour les missions et les objectifs des archives du film. Présent lors de cette cérémonie spéciale qui s'est tenue durant le congrès annuel de la FIAF, Jean-Luc Godard a dédié ce prix à la mémoire d'Iris Barry, première directrice du département du cinéma du Museum of Modern Art de New-York et l'une des fondatrices de la FIAF.

(nxp/ats)