«Dragons 2»

01 juillet 2014 17:10; Act: 01.07.2014 17:13 Print

Les dragons passent la deuxième

par Catherine Magnin - Quatre ans après «Dragons» et ses 440 millions de francs de recettes mondiales, DreamWorks donne une suite à la rencontre entre Harold le Viking et Krokmou le cracheur de feu.

Sur ce sujet
Une faute?

Rappelez-vous: au printemps 2010, un petit Viking faisait ami-ami avec un dragon, au grand dam des villageois de Berk. Depuis lors, les mœurs ont évolué: chacun a désormais un dragon pour compagnon, et tous participent à des joutes qui ressemblent à des parties de Quidditch avec des moutons pour enjeu. Tous? Non. Harold, lui, préfère virevolter dans les airs avec son ami Krokmou, à la recherche de nouveaux territoires.

C’est ainsi que le jeune homme tombe coup sur coup sur une belle étrangère qui, comme lui, s’est liée d’amitié avec quantité de dragons, et sur un méchant qui s’en sert pour anéantir ses ennemis, dont les habitants de Berk. Autant de rencontres qui vont mettre Harold face à son passé d’orphelin et à ses responsabilités de futur chef de clan.

Plus grand, plus beau, plus vite, plus tout! Enfin, presque. L’animation impeccable de «Dragon 2» et la qualité de
son scénario ne compensent pas une certaine perte de fraîcheur. Le film n’en a pas moins acquis le statut de blockbuster estival. Pari réussi, puisqu’il a déjà engrangé 203 millions
de dollars de recettes mondiales.

DreamWorks et Dean DeBlois, coréalisateur du premier volet, n’ont pas attendu le succès du deuxième pour décider de la mise en chantier d’un troisième: le concept de trilogie était la condition posée par DeBlois pour retourner derrière la caméra. Rendez-vous donc en 2016.