Festival de Cannes 2012

21 mai 2012 21:51; Act: 21.05.2012 21:51 Print

Les films projetés à Cannes le 22 mai

par Fred Ferrari - Petit tour d'horizon des films de la sélection officielle qui comptent bien faire parler d'eux à l'occasion de leur projection... et même après.

storybild

Un an après "Tree of life", Brad Pitt est de retour sur la Croisette dans "Cogan" (Photo: dr)

Sur ce sujet
Une faute?

«Cogan - La mort en douce»
D'Andrew Dominik
En compétition pour la Palme d'or

Tueur à gages chargé de faire de l'ordre dans le milieu de la pègre, Cogan (Brad Pitt) risque bien d'être dépassé par la situation. Avec «Cogan - La mort en douce», Andrew Dominik permet à Brad Pitt de revenir sur la Croisette juste un an après «Tree of life», Palme d'or.

«La part des anges»
De Ken Loach.
En compétition pour la Palme d'or
Avec l'histoire d'un repris de justice que son agent de probation initie à l'art de la dégustation du whisky, «La part des anges», de Ken Loach (Palme d'or en 2006 pour «Le vent se lève»), risque bien de mettre de la gaîté sur la Croisette...

«Journal de France»
De Raymond Depardon et Claudine Nougaret
Hors compétition. Séance spéciale

Au hasard, Balthazar! Avec Journal de France, Raymond Depardon réalise un de ces documentaires dont il a le secret, en partant capter dans sa caméra des personnages et individus des quatre coins de France.

«La musique selon Antonio Carlos Jobim»
De Nelson Pereira dos Santos
Hors compétition. Séance spéciale.
Comme un air de bossa va souffler sur la Croisette, grâce au documentaire que Nelson Pereira dos Santos consacre à Tom Jobim, l'un des fondateurs de ce mouvement musical.

«Trashed»
De Candida Brady
Hors compétition. Séance Spéciale.
Les ordures qui surplombent la mer Noire dans «Polluting Paradise» ne sont pas les seules visibles à Cannes. Celles qui tombent dans la Méditerranée depuis le Liban sont aussi révoltantes. Un doc leur est consacré, avec Jeremy Irons dans le rôle du commentateur.

«Le grand soir»
De Gustave Kervern et Benoît Delépine.
Un Certain Regard.

Grande première pour le tandem Kervern-Delépine, qui déboule pour la première fois en sélection officielle à Cannes et en profite pour tailler un sacré portrait à Benoît Poelvoorde et Albert Dupontel.

«A perdre la raison»
De Joachim Lafosse
Un Certain Regard

Après «Nue propriété» et «Elève libre», le réalisateur belge Joaquim Lafosse dirige sa compatriote Emilie Dequenne dans un drame familial où elle a Tahar Rahim comme partenaire.

«Fogo»
De Yulene Olaizola
Quinzaine des Réalisateurs

Un village déserté par ses habitants. Des conditions de vie qui se détériorent. Un paysage qui retourne à la toundra. Les souvenirs de ceux qui s'accrochent encore... Tel est le thème de «Fogo». Un film contemplatif? A voir...

«Les gangs de Wasseypur»
De Anurag Kashyap
Quinzaine des réalisateurs
Trois générations de gangsters s'affrontent dans le film du cinéaste indien Anurag Kashyap. Un film qui se fera sans doute remarquer... par sa longueur: 5 h 20!

«Aqui y alla»
De Antonio Mendez Esparza
Semaine de la Critique

Comment garder ses repères quand il faut s'exiler de son Mexique natal pour trouver de l'autre côté de la frontière le travail nécessaire pour survivre? Tel est le thème du premier film de l'espagnol Antonio Mendez Esparza, en course pour la Caméra d'or.