Agenda

26 février 2020 08:48; Act: 26.02.2020 10:27 Print

Les sorties ciné du 26 février 2020, c'est par ici!

par Marine Guillain et Catherine Magnin - Découvrez les critiques et les bandes-annonces des nouveaux films à l'écran cette semaine.

storybild

«Invisible Man», «Lucky» et «Judy» (Photo: dr)

Sur ce sujet
Une faute?

«Invisible Man», de Leigh Whannel

Leigh Whannell relit le mythe de l'homme invisible en adoptant le point de vue féminin. Pour en savoir plus, c'est par ici.

«Judy», de Rupert Goold

Son interprétation de Judy Garland a valu à Renée Zellweger le 2e Oscar de sa carrière. La critique du film est à lire ici.

«Dark Waters», de Todd Haynes

Erin Brokovich (qu'incarna Julia Roberts en 2000) et la pollution qu'elle a dénoncée en Californie peuvent aller se rhabiller: c'est un fléau mondial qu'a mis au jour Robert Bilott (Mark Ruffalo, impeccable). Pas seulement le déversement de déchets toxiques près d'une usine aux États-Unis, mais l'utilisation d'un acide synthétique non biodégradable et cancérigène pour fabriquer du… téflon! Dire que Bilott travaillait dans un cabinet d'avocats défendant les industries chimiques! Todd Haynes relate son enquête de longue haleine dans un «Dark Waters» aussi sombre que le titre, qui renvoie à une question simple, inquiétante: qu'est-ce qui a changé en vingt ans? ***

«O Fin Do Mundo», de Basil Da Cunha

Après huit ans passés dans une maison de correction, Spira (Michael Spencer) revient dans son quartier, Reboleira, dans la banlieue de Lisbonne. Il retrouve ses amis, sa famille, et surtout redécouvre avec un nouveau regard –celui d'un jeune homme – le milieu de son enfance. Le voici un étranger, observateur d'une certaine forme d'apocalypse. Grâce à une bande-son envoûtante et à des images sensuelles sublimées par les «tronches» de ses personnages, le Morgien Basil Da Cunha immerge le spectateur au cœur d'un univers intense, mélange de désarroi, violence, joie, disputes et commérages. Le quartier est à bout de souffle, étouffé par les bulldozers qui le démolissent peu à peu. Le cinéaste a filmé le tout avec passion et ça se sent. Pour en savoir davantage, lisez son interview ici. ****

«Les secrets du Dr Ruth», de Ryan White

140, c'est sa taille en centimètres; 90 ans, c'est l'anniversaire qu'elle célèbre dans le film. Sacré personnage que Ruth Westheimer, sexothérapeute devenue iconique pour parler librement de sexe à la télé et à la radio. Et sacré parcours pour cette Juive qui a fui l'Allemagne pour la Suisse à 10 ans. Impossible de s'ennuyer dans ce doc-portrait construit d'images animées et de réparties savoureuses de la «petite fée du sexe». ***

«Thiel le rouge - Un agent si discret», de Danielle Jaeggi

Sacré travail de recherche d'archives qu'a effectué la Suissesse Danielle Jaeggi, pour illustrer l'histoire de l'ami de son père, Reynold Thiel. Ce Neuchâtelois fut homme d'affaires, couturier, pianiste, communiste, agent secret... Un doc intéressant, qui aurait dû virevolter davantage pour mériter le grand écran. **

«Lucky», d'Oliver Van Hoofstadt

Dans «Lucky», la plupart des personnages sont des losers. Willy (Alban Ivanov) et son pote Tony (Michaël Youn) en sont de beaux. Pour s'en sortir financièrement, ils ne trouvent rien de mieux que de voler un chien à la brigade des stups, afin de trouver les planques des trafiquants et de revendre la drogue. Voilà une comédie bien bête et inutile, qui plus est très mal jouée. *


Et encore...

L'écologie à l'honneur
Le Festival du film vert n'aura jamais été autant d'actualité qu'en 2020, en plein mouvement de mobilisation pour le climat. Dès samedi, l'événement mettra en avant des exemples d'actions concrètes pour un mode de vie plus responsable et sensibilisera le public aux questions de développement durable, à travers une cinquantaine de films.
15e Festival du film vert
Du 1er mars au 15 avril, dans 80 villes de Suisse et de France.

A la rencontre des Suisses
Ce mercredi soir au Cinelux (GE), les réalisateurs Florian Parini et William Chalaby viendront présenter leur film «La roue tourne». Ce doc de 45 minutes vous embarquera dans leur voyage à vélo autour de la Suisse, allant à la rencontre d'habitants qui utilisent leur créativité pour des projets de développement durable. Découvrez la bande-annonce ici.
«La roue tourne»
Mercredi 26 février 2020 à 19h. Projection suivie d'une discussion avec les réalisateurs.

En terres germaniques
Des Romandes sélectionnées en compétition, une jeune actrice suisse choisie pour représenter les talents de demain: la 70e Berlinale bat son plein en ce moment. Nous sommes allés à la rencontre de ces artistes locaux pour prendre leurs impressions, pour qu'ils nous racontent leur histoire. Retrouvez leurs interviews tout au long de la semaine sur notre site web et sur l'app.