«Rien à déclarer»

01 février 2011 17:04; Act: 16.02.2011 06:46 Print

On prend les mêmes...

par Fred Ferrari - Après «Bienvenue chez les Ch’tis», Dany Boon espère séduire le grand public avec «Rien à déclarer».

Une faute?

Pour les beaux yeux de celle qu’il aime, un douanier français accepte, après l’abolition des frontières, de faire équipe avec son homologue belge, aussi raciste qu’un postier provençal dépêché dans le Nord de la France. A bord d’une R4 à peine plus solide que des vélos, ils jouent les brigades volantes en échangeant quelques jeux de mots avant de dîner à la même table...

Recette efficace

«Rien à déclarer» décline à loisir les trucs qui avaient fait mouche dans «Bienvenue chez les Ch’tis». Evidemment, Dany Boon a pris de la bouteille et sa tambouille franchouillarde glisse mieux. Mais faudrait voir à ne pas rabâcher. On a beau avoir la femme qui cuisine les meilleures pastas d’Italie, quand elle vous les sert tous les soirs, on finit par avoir envie de la tuer.