Agenda

12 juin 2019 12:47; Act: 12.06.2019 12:51 Print

Par ici les sorties ciné du 12 juin!

par Catherine Magnin - Chris Hemsworth enfile un costard noir, Isabelle Huppert fait peur, les poules font le buzz, la fanfare perd la mesure... Que de variété!

Sur ce sujet
Une faute?

«Men in Black: International», de F. Gary Gray:
Retrouvez la critique du film ici

«Greta», de Neil Jordan:

En voilà une bonne action bien mal récompensée! Frances (Chloë Grace Moretz), nouvelle venue à New York, a trouvé tout naturel de rapporter à sa propriétaire le sac à main qu'elle a trouvé dans le métro. En remerciement, Greta (Isabelle Huppert), veuve esseulée au fort accent européen, lui offre son amitié. Cadeau empoisonné, car Frances ne pourra plus se débarrasser de Greta, plus collante qu'un chewing-gum. Et toxique, en plus! Le réalisateur irlandais Neil Jordan offre à Isabelle Huppert un rôle qui lui va comme un gant, aussi flamboyant que sombre, sec et ­particulièrement inquiétant. Le jeu de la comédienne parvient à faire oublier la prévisibilité de l’intrigue. ***

«Roxane», de Mélanie Auffret:

Retrouvez la critique du film et les interviews de Guillaume De Tonquédec et sa poule ici

«Tambour battant», de François-Christophe Marzal:

Monchoux, Valais, printemps 1970. La moitié des fanfarons du village font sécession au profit d'un chef plus moderne. Les femmes qui veulent le droit de vote et les étrangers qu'on veut expulser ajoutent à la cacophonie générale. Voilà le programme de «Tambour battant», comédie bien de chez nous qui enchaîne trop vite des morceaux trop caricaturaux. En fin de mélodie, les couacs ne font plus rire. **

«Permaculture, la voie de l’autonomie», de Carinne Coisman et Julien Lenoir:

En quelque 30 000 km parcourus par voie terrestre à travers dix pays, Carinne Coisman et Julien Lenoir ont visité plusieurs sites où est pratiquée la permaculture («permanent agriculture»). Il en résulte un panorama de solutions alternatives qui mettent l'accent sur les relations entre l’homme et la nature. Intéressant sur le fond. **

«L'homme à la moto», de Agustin Toscano:

Après avoir blessé une vieille dame à qui il a arraché son sac, un jeune homme tente de soulager sa conscience en prenant soin d'elle sans révéler son identité. Inspiré au réalisateur argentin Agustin Toscano par la mésaventure vécue par sa mère, «L'homme à la moto» a été présenté à la Quinzaine des réalisateurs à Cannes en 2018. Pas vu.