«La prima cosa bella»

28 juin 2011 16:27; Act: 28.06.2011 16:28 Print

Quand la mamma s’en va, tout s’en va

Dans la série des comédies dramatiques familiales qui nous viennent régulièrement d’Italie, «La prima cosa bella» est une charmante surprise.

Une faute?

On y suit un homme un peu paumé qui, au chevet de sa mère mourante, se remémore son enfance chaotique marquée par les incohérences de cette mamma frivole qui préférait la liberté à la dictature d’un mari macho. Baigné d’une lumière chaleureuse et d’une ambiance doucement mélancolique, «La prima cosa bella» nous rappelle qu’une existence se construit davantage sur des singularités que par la normalité.

(ffe)