«Under the skin»

22 juillet 2014 17:09; Act: 22.07.2014 16:04 Print

Scarlett Johansson joue les aliens cannibales

par Catherine Magnin - Plus proche du film expérimental que du blockbuster, «Under the Skin» risque de hérisser le poil de plus d’un spectateur.

Sur ce sujet
Une faute?

Laura est une extraterrestre qui a volé l’apparence d’une humaine. Elle erre dans les rues à la recherche d’hommes sans attaches, qu’elle attire dans sa camionnette avant de sucer le contenu de leur corps comme on aspire une boisson à la paille!

Véritable ovni cinématographique, «Under the Skin» a le mérite d’avoir accouché d’une alien aux antipodes des bestioles que l’on croise d’ordinaire au cinéma. D’apparence banale (même incarnée par Scarlett Johansson) mais étrangère au monde qu’elle traverse, Laura pose un regard froid sur la planète Terre et ceux qui la peuplent.

Ce parti pris exige du spectateur un sacré effort pour s’identifier au personnage. Selon qu’on y parvient ou pas, le résultat est horripilant ou fascinant. Dans tous les cas, il fiche la chair de poule.