Lausanne

10 décembre 2019 19:32; Act: 10.12.2019 19:32 Print

Soirée «Bronzés» avant la fermeture du Capitole

par Marine Guillain - L'emblématique cinéma va subir de gros travaux de restauration. D'abord, place à une dernière projection festive!

L'interview vidéo de Frédéric Maire, directeur de la Cinémathèque suisse
Sur ce sujet
Une faute?

«Comme le chauffage tombe souvent en panne, on a choisi un film qu'on pouvait montrer par tous les temps!», rigole Frédéric Maire, directeur de la Cinémathèque suisse. Vendredi à 20h30, le Capitole projettera le film culte de Patrice Leconte «Les bronzés font du ski». Entrée gratuite pour les spectateurs déguisés, avec apéro et DJ afterski à la sortie. En bref, l'occasion rêvée de profiter de la magnifique salle du plus grand cinéma de Suisse avant sa fermeture.

«Le bâtiment commençait gentiment à tomber en ruine», explique Frédéric Maire. Les travaux permettront notamment de remettre le chauffage et l'électricité aux normes. Surtout, le projet vise à faire du Capitole «une maison du cinéma». Une seconde salle, de 140 places, sera construite sous la grande. Elle accueillera les projections quotidiennes de la Cinémathèque (actuellement à Montbenon), qui seront intensifiées. Autres nouveautés: un café donnant sur l'avenue du Théâtre, une boutique et une médiathèque à l'étage. Une «cinémathèque du futur» qui conservera son lustre d'antan.

Durée des travaux? Minimum trois ans. Pendant cette période, les avant-premières et événements spéciaux de la Cinémathèque suisse, moins nombreux, se dérouleront au Casino de Montbenon et dans d'autres lieux de la région.

Pas d'inquiétude pour Vincent Perez

Quid de l'édition 2020 des Rencontres 7e art, qui depuis leur naissance en 2018, ont le Capitole comme épicentre? «Le cinéma rouvrira exprès, et nous y montrerons deux films par jour», répond Vincent Perez, fondateur du festival. Un chauffage d'appoint tournera en dehors des heures de projection, «puis la chaleur humaine prendra le relais», prédit l'acteur. Les années suivantes, par contre, le lieu sera sens dessus dessous et ne pourra plus accueillir quoi que ce soit. «On va trouver des solutions», assure Vincent Perez, qui se réjouit que le Capitole prenne une nouvelle dimension en préservant sa beauté: «J'ai ma petite idée, mais c'est encore loin. Pour l'instant, je me concentre sur l'édition 2020.» Laquelle aura lieu du 4 au 8 mars.