Agenda

02 octobre 2019 07:48; Act: 02.10.2019 07:48 Print

Toutes les sorties ciné du 2 octobre sont là

Que de duos à l'affiche cette semaine: Géraldine Nakashe et Leïla Bekhti, Anaïs Demoustier et Fabrice Luchini, oiseaux et cochons, Will Smith et... Will Smith!

storybild

De g. à dr.: Fabrice Luchini dans «Alice et le maire», Géraldine Nakache dans «Jirai où tu iras», Will Smith dans «Gemini Man». (Photo: DR)

Sur ce sujet
Une faute?

«Gemini Man», de Ang Lee:
Retrouvez notre critique ici

«J'irai où tu iras», de Géraldine Nakache:
Retrouvez notre critique ici

«Alice et le maire», de Nicolas Pariser:

Quand elle a été engagée à l'Hôtel de Ville de Lyon, Alice (Anaïs Demoustier) ne pensait pas que c'était pour trouver… des idées! C'est vrai que cette diplômée en philo en a à revendre, même si elle ne sait pas trop quel sens donner à sa vie. Tandis que le maire (Fabrice Luchini), lui, en manque cruellement pour donner un second souffle à ses idéaux. Finalement, ces deux-là vont s'entendre jusqu'à trousser ensemble un discours mémorable… Avec «Alice et le maire», projeté à la Quinzaine des réalisateurs à Cannes en mai 2019, Nicolas Pariser ne fait pas qu'inviter les spectateurs dans les arcanes anecdotiques de la politique. Il ne fait pas non plus un exposé théorique du principe de démocratie. Ni ne se limite au portrait d'individus en crise. Il scrute l'endroit où ces trois fils se croisent, tissant une réflexion amusée et souvent amusante sur le citoyen qui pense et/ou qui agit. ****

Revoyez l'interview d'Anaïs Demoustier à Locarno en août 2019:

«Angry Birds: Copains comme cochons», de Thurop Van Orman:

Depuis «Angry Birds» en 2016, l'île aux oiseaux, sous la houlette de l'héroïque Red, n'en finit pas de repousser les assauts des cochons, emmenés par Léonard. Quand un nouvel ennemi menace de tous les congeler, l'impensable se produit: volatiles et porcins s'allient! Dans ce deuxième film inspiré du jeu vidéo du même nom, la bonne humeur domine et les personnages secondaires – à poils, à plumes, à écailles – font merveille. ***

«Le milieu de l'horizon», de Delphine Lehericey:

En 1976, année de grande sécheresse, Gus (Luc Bruchez), 13 ans, fils d'agriculteur, quitte l'enfance. Alors que tout va mal dans la ferme familiale, l'ado découvre que sa mère (Laetitia Casta) entretient une relation spéciale avec une ancienne amie... Adapté du roman du Lausannois Roland Buti, ce drame est une réussite. ***

«Le mangeur de pierres», de Nicola Bellucci:

Qu'est-ce qu'un «mangeur de pierres»? Vous le saurez à la fin du film de Nicola Bellucci quand, dévoilés au compte-gouttes, tous les indices de ce polar bien troussé feront sens. Pour en arriver là, vous aurez suivi Cesare (Luigi Lo Cascio), ex-taulard qui vit seul dans la montagne. Un assassinat, une enquête, des curieux, des révélations: de quoi forcer ce taiseux à tomber le masque. ***

«Pavarotti», de Ron Howard:

Après le succès de «The Beatles: Eight Days a Week», le réalisateur Ron Howard dresse le portrait de Luciano Pavarotti. Le doc est impeccable, mais plus que sa réalisation, assez lisse, c'est la personnalité du célèbre ténor qui donne la chair de poule. ***

«Artistes de la vie», de Pierre Westelynck:

Et si les crises en cours pouvaient être dépassées en révélant notre potentiel et en oeuvrant pour l'harmonie? Telle est la question posée par ce documentaire consacré à celles et ceux qui ont trouvé leur place dans le monde. À vous de le découvrir, puisque nous ne l'avons pas vu.

«War», de Siddharth Anand:

Fans de Bollywood, vous avez rendez-vous ce week-end avec deux beaux gosses, Hrithik Roshan et Tiger Shroff, dans un film d'action qui s'annonce tonitruant. À découvrir en version hindi avec sous-titres anglais, ce vendredi 4 octobre, à Vevey à 20h45 au cinéma Rex, et à Genève à 21h15 au Cinerama Empire.
Réservations: www.indianmovies.ch

Mais encore...

Caramelo y limon
Cinq films argentins, entre autres, sont au menu de la 6e édition de Caramelo y Limon, mini­festival organisé par des étudiants
de l’Uni de Genève. À découvrir du 3 au 12 octobre à l’Auditorium Arditi. Et c'est gratuit!
Programme: caramelo-y-limon-festival.com

Animatou
Le festival Animatou propose un large panorama de ce que le cinéma d'animation produit sur la planète, avec un coup de projecteur sur la Pologne.
Genève, du 4 au 12 octobre
Infos et programme: animatou.com

37e Festival d'Annecy au Grütli
Si vous n'avez pas pu aller au Festival Annecy Cinéma italien, la dernière semaine de septembre, vous pouvez vous rattraper jusqu'au 6 octobre aux Cinémas du Grütli, à Genève, qui projette 7 ses de ses - meilleurs - films.
Infos et programme: www.cinemas-du-grutli.ch

(cma/lja)