Festival Visions du Réel

03 avril 2019 12:44; Act: 03.04.2019 12:56 Print

Des androïdes et des catcheurs féroces à Nyon

Le festival du film documentaire ouvrira les portes de sa cinquantième édition jeudi. Les organisateurs ont choisi trois films pour les lecteurs de «20 minutes».

storybild

«Ring of Dreams» suit la destinée d'un jeune catcheur souhaitant devenir un champion. (Photo: DR )

Sur ce sujet
Une faute?

S'acheter un robot japonais pour prendre soin de sa mamie, monter à cheval alors que l'on vient de souffler 100 bougies, se battre sans relâche pour devenir le plus grand champion de catch de tous les temps. Pour les 50 ans de Visions du Réel, des destinées hautes en couleur seront mises sur le devant de la scène. Parmi les 169 films présentés au festival de cinéma nyonnais, les organiseurs ont choisi trois longs métrages spécialement pour les lecteurs de «20 minutes».

«Kentannos. May You Live to Be 100!», de Victor Cruz

«Le film dresse avec beaucoup d'humour le portrait surprenant de personnes ayant dépassé 100 ans qui montent à cheval, tombent amoureuses, réalisent leur rêve de piloter un avion ou encore intègrent un groupe de musique pop», annoncent les organisateurs, qui promettent un documentaire qui se déroule aux quatre coins du monde «frais et drôle».

Kentannos. May you live to be 100! - Trailer eng from Berta Film on Vimeo.

«Hi, AI», d'Isa Willinger

Un américain décide d'adopter une androïde pour compagne, alors qu'au Japon c'est toute une famille qui engage un robot pour prendre soin de leur grand-mère. Et au Festival de souligner: «Ce long métrage raconte comment la technologie bouleverse le quotidien de personnes bien réelles. Un questionnement vraiment actuel, abordé avec finesse et sans cliché.»

«Ring of Dreams», de Willem Baptist

Dans un monde où le fantasme rencontre la réalité, Tengkwa dirige un groupe de lutteurs néerlandais et tente de former une nouvelle génération. Mais les chances de connaître la gloire et la richesse sont faibles, et seuls les plus inflexibles auront une chance de se démarquer. «Hilarant, intense et féroce», selon les programmateurs du Festival.

(szu)