«Bad Boys for Life»

21 janvier 2020 18:07; Act: 21.01.2020 18:07 Print

Vous les pensiez retraités, ils démentent en beauté 

par Catherine Magnin - Un quart de siècle après sa naissance, le duo de «Bad Boys» fait son come-back. Et ça marche!

Sur ce sujet
Une faute?

1995: Will Smith et Martin Lawrence font une entrée remarquée dans le registre du buddy movie, en incarnant deux flics aux tempéraments opposés. Michael Bay mène la barque et tout ce beau monde récidive en 2003. Qu'est-ce qui vous attend dans le 3e volet, qui sort aujourd'hui?

■Le prétexte Pas de bonne suite sans bon scénario. Celui de «Bad Boys For Life» dézingue d'abord un des héros, se rit de la retraite à laquelle aspire l'autre et trouve une astuce convaincante (à vous le plaisir de découvrir). Le dénouement est prévisible, mais l'intrigue, ma foi, tient la route.

■Les acteurs Séducteur irresponsable, l'agent Mike l'est toujours. Son interprète, Will Smith, 51 ans, n'a quasiment pris ni ride ni kilo. Quant à l'agent Marcus, il est campé par un Martin Lawrence, 54 ans, auquel le côté pantouflard va d'autant mieux qu'on ne le voit plus beaucoup à l'écran. Surtout, l'alchimie entre les protagonistes comme entre leurs interprètes est intacte. Essentiel, pour un buddy movie.

■L'action Courses-poursuites sans queue ni tête et bastons à coups de gros calibres, voilà qui contraste avec un Marcus qui aspire au repos et à la non-violence! Le résultat orchestré par Adil El Arbi et Bilall Fallah, Belges d'origine marocaine, est calibré pour une soirée pop-corn et tient à l'estomac. Amateurs de dépaysement original, prenez la prochaine sortie d'autoroute...

■La suite Jamais trois sans quatre? Attendez de voir la fin du film, qui augure quelque chose... de tout autre!