«Astérix»

04 décembre 2018 21:57; Act: 04.12.2018 21:57 Print

Et si on revoyait la recette?

par Catherine Magnin - Enièmes aventures d'Astérix sur grand écran, «Le secret de la potion magique» sent un peu le réchauffé.

Une faute?

Une petite chute... et patatras! Panoramix, le fameux druide du non moins fameux village gaulois qui résiste à l'envahisseur romain, prend un coup de vieux. Il décide qu'il est temps de se chercher un successeur à qui transmettre le secret de fabrication de la célébrissime potion magique. Accompagné de ses fidèles Astérix et Obélix, le plus barbu des irréductibles Gaulois s'en va solliciter les conseils de la guilde des druides. Mais attention: un de ses anciens confrères de magie, Sulfurix le mal intentionné, entend bien lui voler la formule.

Après une décennie de versions en chair et en os, de «Mission Cléopâtre» (d'Alain Chabat, en 2002, et ses 14 millions d'entrées en France) à «Au service de Sa Majesté» (de Laurent Tirard en 2012), Astérix est revenu au cinéma en version animée en 2014, quand le duo Louis Clichy-Alexandre Astier s'est attelé à dépoussiérer la tradition dans «Le domaine des dieux». Certes, le film n'a pas connu le même succès, mais il a fait souffler un vent agréable sur l'univers des BD de Goscinny et Uderzo. Pour tenter de se renouveler encore, le duo a choisi de trousser un scénario original. Le résultat ne manque pas d'énergie, d'inventions facétieuses, de clins d'oeil qui raviront les geeks, de mise à jour à l'aune du féminisme. Il n'évite pas pour autant les répétitions et les facilités.