Festival

07 février 2011 15:30; Act: 07.02.2011 16:19 Print

Antigel joue la carte de l'insolite

par Fabien Eckert - La première édition d’Antigel a démarré dimanche 6 février 2011 et dure jusqu’au 20 février 2011. Tour d’horizon de ce festival pas comme les autres.

storybild

Le Cabaret Chorégraphique est une commande spéciale réalisée pour le Festival. A découvrir du 8 février au 19 février 2011. (Photo: DR)

Une faute?

Un festival de musique. On connaît. Un festival de danse, aussi. Mêler les deux est déjà plus intriguant. Mais quand on y ajoute des prestations artistiques dans un dépôt de trams, dans une piscine, sur une patinoire, sur un ring de boxe ou dans un parking, le tout réparti dans onze communes genevoises, c’est du jamais-vu! Derrière ce concept, on retrouve le chanteur Polar et Claude Ratzé, responsable artistique de l’association pour la danse contemporaine de Genève. Ils auront mis trois ans à concrétiser leur idée.

Le but de la manifestation est de surprendre: avec des performances artistiques dans le dépôt des trams TPG, d’explorer les formes musicales, avec un concert d’autoradios ou de créer des rencontres. A l’image de celle entre le quartet jazz d’Erik Truffaz et la danseuse soliste Julia Cima.

Notons encore que les venues du pianiste canadien Gonzales, vendredi 11 février 2011, et de la rockeuse Patti Smith le 18 février 2011, sont déjà complètes. Visiblement, Antigel est déjà sur la voie du succès

Erik Truffaz Quartet «Siegfried»