Lausanne

11 mai 2011 17:48; Act: 11.05.2011 18:35 Print

Balélec frappe très fort et dans tous les styles

par Fabien Eckert - Le but avoué du raout estudiantin: procurer du plaisir au plus grand nombre. D’où son affiche hétéroclite.

Découvrez les coulisses du montage du 31e festival Balélec.
Une faute?

Près de quinze mille personnes. C’était l’affluence, l’an dernier, pour le plus grand festival étudiant d’Europe. A l’occasion de la 31e édition, vendredi 13 mai 2011 au soir, les organisateurs espèrent faire aussi bien, sinon mieux. Pour y parvenir, ils ont misé sur une affiche censée, a priori, contenter le maximum de monde: reggae, rock, punk, hip hop, metal, dub, hardstyle, drum’n’bass et electro.

Parmi les têtes d’affiche, on citera les Jamaïcains The Congos & The Abyssinians, avec leur enivrante musique, les Wampas, réputés pour proposer des concerts punk-rock mémorables, le légendaire rappeur américain Kurtis Blow, ou encore Vitalic et son show tonitruant «V Mirror Live», dans le registre électronique. Une large place est, d’ailleurs, réservée à ce courant musical, avec les venues de Make the Girl Dance, connu pour son titre «Baby Baby Baby», et Beat Torrent. Le DJ et producteur Sebastian, du prestigieux label Ed Banger, complète le tableau. Les artistes suisses ne sont pas en reste. La scène du Squatt leur est exclusivement consacrée.

Avec une telle affiche, et pour autant que le ciel soit clément, Balélec devrait afficher complet.


LE PROGRAMME:

Grande Scène:
Prof. Wouassa; The Congos &
The Abyssinians; Les Wampas; Vitalic «V Mirror Live».

Scène Sat:
République Atypique; Electric Bazar Cie.; Les Monstroplantes; The Fat Bastard Gang Band.

Scène Squatt:
Green Fairy; Babes of Glory;
Camion; Blown; Jaeko.

Redbull Tourbus:
Metropolitan Parc; Guess What; The Crags.

Sound Gate:
Horasse; Cee-Roo; Beat Torrent; Sebastian.

Coupole:
Asphalt Child; Missil; Make
the Girl Dance; Lady Kate.

Floor Disco:
Fréquence Banane Disco.

Le Dôme:
House Music by: Marco Smacchia & Marco Giorgianni.


Les Wampas «Petite fille»

Suivez toute l'actualité des festivals et de la musique sur les réseaux sociaux de «20 minutes»:

Sur Twitter
(twitter.com/20minutesmusic)

Sur Facebook
(facebook.com/20minutesmusic)