FESTIVAL

18 février 2011 19:55; Act: 18.02.2011 19:57 Print

Electron voit de plus en plus grand

La manifestation dédiée à la culture électronique, agendée du 21 au 24 avril 2011 à Genève, a dévoilé ses nouveautés et son programme.

Coup de projecteur sur la programmation de la 8e édition en vidéo.

Une faute?

L’année 2011 marque un tournant dans la jeune histoire du festival. Pour la première fois depuis sa création, l’offre artistique dépassera la barre historique des 120 artistes, balayant un spectre stylistique toujours plus large : du dubstep à l’électro rock, en passant par la musique électroacoustique, les expérimentations sonores ou encore la drum’n bass ou la tek-house, l’occasion sera donnée à chacun de trouver beats à son pied. Dans la volonté toujours sous-jacente de favoriser la création, l’originalité et la diversité, ce sont des artistes de tous bords qui apporteront leur patte musicale au rendez-vous électronique le plus attendu de Suisse, avec notamment une collaboration inédite avec la scène électronique indienne.

Nouveaux lieux

Ce sont également des artistes de toutes disciplines, puisqu’au menu de ce condensé culturel électronique hors norme, figurent des live acts et des DJ sets, bien sûr, mais également de la danse contemporaine, des films, des conférences, des workshops, des performances et même, pour la première fois, de la street culture. Un espace skate sera en effet aménagé devant le Grütli, dans le but de redonner vie à ce spot mythique, qui fut hautement actif durant les années 90. Le lieu sera non seulement le théâtre d’un savant mélange alliant performances skate et sessions électroniques et électroacoustiques, mais également d’une compétition de skate. L’espace intimiste du Grütli accueillera parallèlement des expérimentations sonores, des improvisations électroniques et visuelles, et des conférences (foyer de la White Box), ainsi qu’une création originale de danse et de musique (Black Box). Ce nouveau pôle s’inscrit dans la volonté du festival de proposer des spectacles et des concerts gratuits, son accès étant partiellement libre.

Le Grütli n’est pas seul à figurer au rang des nouveaux sites du Festival Electron. L’ADC proposera également un spectacle de danse le jeudi et le vendredi, tandis que le nouvel espace culturel de la Fonderie-Kugler accueillera des workshops et un brunch quotidien. Et pour répondre à la demande d’un public de plus en plus nombreux, Electron s’est octroyé un nouveau site d’envergure à la Patinoire des Vernets. La «patinoire extérieure» pourra ainsi accueillir 2000 personnes chaque soir et permettre une grille plus riche en pointures internationales, avec des guests stars telles que Kruder & Dorfmeister, Diplo, Dave Clarke ou Modeselektor en back to back exclusif avec Miss Kittin.

L'entier de la programmation et toutes les infos pratiques sont à retrouver en cliquant ici.


Kruder & Dorfmeister: live en mai 2010.

(jde)