18 mars 2007 23:20; Act: 19.03.2007 10:35 Print

Julia Channel fait une surprise à Method Man

LAUSANNE - Après son strip-tease de vendredi à l'Amnésia, l'actrice porno française a rendu visite à son ami Method Man dans les loges des Docks.

Une faute?

Method Man a représenté en beauté le collectif new-yorkais du Wu-Tang Clan, samedi soir, aux Docks.

C’est à minuit passé que l’un des dieux du rap est enfin apparu sous son capuchon, un «bédo» (joint) à la bouche – alors que le concert était censé être non-fumeurs! – sur le morceau «4:20», de son nouvel album, «4:21 The Day After».

En vraie star, Method Man a su se faire désirer. Plus de deux heures que le public patientait. Ce qui ne l’a pas empêché de l’accueillir comme il se doit: en hurlant: «Wu-Tang! Wu-Tang!», les mains en l’air représentant un W et une chauve-souris, symboles du groupe. Le show pouvait commencer.

Accompagné du rappeur new-yorkais Streetlife, Meth a déchiré. Un flow toujours inimitable, une pêche d’enfer – il s’est jeté plusieurs fois dans le public – et un charisme incroyable. «Quand j’entends un concert comme ça, je sais pourquoi j’aime le hip-hop», s’exclame Carole. La salle était bondée... de mecs!

Hommage à Ol'Dirty Bastard

Au milieu du show, Method Man a dédié le spectacle à Ol’Dirty Bastard, un des membres fondateurs du groupe décédé en 2004. Les briquets se sont allumés dans la salle. Tical a alors chanté des tubes d’ODB avec le frère de ce dernier, le rappeur Buddha Monk. Le spectacle 100% East Coast s’est terminé à 1 h 30. Et c’est un Method Man debout, porté par la foule, qui a remercié le public. Un au revoir, car le rappeur sera bientôt de retour en Suisse avec le collectif au complet. Wu-Tang Clan au Montreux Jazz Festival: un rendez-vous à ne pas manquer.

Julia Channel rejoint Method après son show

Après le concert, Julia Channel s’est glissée dans les loges. La veille, cette dernière s’effeuillait à l’Amnésia Club. Elle a voulu faire une jolie surprise à Method Man. Ils ne s’étaient pas revus depuis leur collaboration sur le tournage du clip «Judgement Day».

Sabrine Gilliéron