THEATRE

15 mars 2011 06:01; Act: 15.03.2011 07:28 Print

L’absurde au secours du sens de la vie

Jusqu’au 3 avril 2011, le Théâtre de Vidy à Lausanne abrite «J’ai passé ma vie à chercher l’ouvre-boîtes».

storybild

La logorrhée de Jean-Quentin Châtelain: pas une miette à perdre. (Photo: M.DEL CURTO)

Une faute?

On n’imagine pas tout ce qu’il peut se passer au fin fond de la Picardie. Le récit de la journée de Marcel Trinidad en donne l’ampleur, rires à l’appui.

Ecrit par Maurice Barthélémy, ex-Robins des Bois, «J’ai passé ma vie à chercher l’ouvre-boîtes» répond à notre attente d’absurde, entre la femme de ménage sourde, le chien à trois pattes et la foule d’amis de la mère.

Le texte est vécu par le comédien Jean-Quentin Châtelain, qui, seul en scène, nous fait visualiser situations et personnages. Epatant.

(sbi)