20 janvier 2008 22:30; Act: 20.01.2008 20:39 Print

Le rap a fait voler en éclats les frontières linguistiques

Samedi à Lausanne, Le Romandie a proposé un plateau 100% rap suisse dans les trois langues nationales.

Une faute?

A 22 h, la salle de la Riponne était loin d’être pleine, laissant craindre que le public ne daigne pas se déplacer pour des artistes helvétiques. Mais quand le collectif MXX a fait son entrée, une heure plus tard, pour ouvrir les festivités, la salle de concert s’était finalement bien remplie.

Le deuxième invité de la soirée était Sisma. Accompagné par ses collègues du groupe Linea 23, le Tessinois a alterné les titres de son album et ses nouveaux morceaux avec une pêche constante.

Puis ce fut au tour de Greis. Accompagné par un batteur et un DJ, le rappeur lausanno-bernois a prouvé son aisance linguistique en rappant en français, en suisse allemand et anglais. Il s’est même permis quelques improvisations, comblant le public présent.

La soirée s’est terminée en beauté avec DJ Vandal, entre classiques hip-hop, funk et electro furieuse.

Fabrice Aubert