Festival

21 juin 2011 06:00; Act: 21.06.2011 08:59 Print

Metropop dévoile son affiche reggae

par Fabien Eckert - Par tradition, le vendredi soir est réservé à ce style. Le 11 novembre ne dérogera pas à la règle. Avec en point d'orgue, la reformation de Raggasonic.

storybild

Daddy Mory et Big Red vont créer l'événement avec la reformation de Raggasonic.

Une faute?

S’il y a une soirée à laquelle tout amateur de reggae se doit de participer, c’est bien celle que propose le Metropop festival. Chaque vendredi, depuis plusieurs années, la salle Métropole se mue en temple de la musique jamaïcaine. Elle a vu défiler des pointures du genre: Sinsemilia, Sergent Garcia, The Wailers, The Abyssinians ou encore Groundation.

François Biollay, co-directeur du festival, revient sur la naissance de ces soirées devenues cultes: «On s’est mis sérieusement au reggae dès 2005. Au début, c’était risqué, mais on a rapidement constaté qu’il y avait une réelle demande du public. Et elle ne se dément pas au fil du temps.» Pour preuve, ces soirées affichent régulièrement complet.

Le vendredi 11 novembre ne devrait pas déroger à la règle, avec son affiche de haut vol. L’Américano-Jamaïcain Tarrus Riley, considéré comme «la» star montante, ouvrira les feux.

Il sera suivi par les sept musiciens de Dub Inc. Les Français présenteront leur quatrième album «Hors contrôle».

Pour clore la soirée, un événement attend les festivaliers: le retour de Raggasonic, après plus de dix ans d’absence. Le groupe est au reggae made in France ce que NTM est au hip-hop. Des retrouvailles à vivre en exclusivité suisse. Il se murmure même qu’un nouvel album serait en préparation.

Le reste de l’affiche du festival, qui se déroule du 10 au 12 novembre, sera dévoilée fin juillet. Pour le vendredi, les billets sont en vente dès le 21 juin 2011, à un tarif préférentiel.