FESTIVAL

12 février 2011 08:50; Act: 12.02.2011 09:04 Print

Takashi et Takeshi sont dans un bateau

par Stéphanie Billeter - Black Movie, le festival de films de genre qui se tiendra jusqu'au 20 février 2011 à Genève, montrera un large éventail des oeuvres de Kitano et Miike, les Nippons délirants.

storybild

«13 assassins», le dernier délire de l'infatigable Takashi Miike, à voir à Black Movie.

Une faute?

Dans l’excitant programme que propose Black Movie, il est une section qui fait grimper le palpitomètre, celle réunissant Takashi Miike et Takeshi Kitano. Au style différent et reconnaissable, les deux réalisateurs japonais les plus déjantés de la planète ont en commun une imagination sans limite, une production prolifique et une créativité sans concession.

Refusant le qualificatif de culte (qui lui conviendrait à merveille), Miike a le cinéma dans le sang. Il enchaîne les tournages et les genres (comédie, thriller, science-fiction, parodie), au point d’en oublier sa famille et de s’interdire les multiples invitations dans divers festivals. A côté de son tout récent «13 assassins», on ne manquera pas les deux «Crows Zero», face-à-face jubilatoire entre lycéens.

On ne présente plus Kitano, connu en Occident en tant que maître du film de yakuzas et célébré au Japon comme humoriste lourdingue. Black Movie a pris le parti de présenter ses longs métrages inédits en Suisse, dont les incontournables «Kids Return» et «Aniki mon frère».


Le trailer de «Aniki mon frère».