Paid Post

5.11.2018 Print

Paid Post

Une solution naturelle contre les refroidissements

Les sprays innovants ProSens pour le nez et la gorge t’aident à passer l’hiver en pleine forme. Leur effet antiviral est cliniquement prouvé.

Automne et hiver riment malheureusement trop souvent avec refroidissement. Le chauffage assèche les muqueuses qui ne peuvent alors plus protéger suffisamment bien l’organisme. Et cela laisse le champ libre aux virus. Conséquence: une infection grippale avec de la toux et un nez bouché. Les personnes les plus touchées sont celles qui sont souvent en contact avec d’autres gens, comme les pendulaires, les écoliers et, par conséquent, leurs parents.

Il existe toutefois une solution naturelle: les sprays protecteurs ProSens pour le nez et la gorge. Le principe actif naturel carragélose qu’ils contiennent, extrait d’algues rouges, forme un gel qui humidifie les muqueuses et la recouvre d’un film protecteur.

Les virus ne peuvent ainsi plus se fixer sur la muqueuse et encore moins y proliférer. Quant aux hôtes indésirables qui se seraient déjà installés, ils sont neutralisés par la carragélose. Les virus sont éliminés par la toux ou via l’estomac. Grâce à son arôme naturel de cerise, le spray protecteur pour la gorge ProSens est particulièrement agréable à utiliser.

Avant de monter dans le train, par exemple, et de t’exposer à un risque d’infection élevé, vaporise ProSens dans ton nez et ta gorge et tu seras ainsi protégé.

Si le rhume s’est déjà déclaré et que ton nez est bouché, le spray nasal décongestionnant ProSens aide bien. La carragélose qu’il contient permet de réduire la durée du refroidissement de trois jours grâce à son effet antiviral. Le sorbitol, principe actif à base de glucose, absorbe quant à lui l’eau de la muqueuse enflammée et en réduit le gonflement. Les malades peuvent alors à nouveau respirer librement. 

Les trois produits ProSens présentés agissent localement et ne sont pas absorbés par l’organisme. Ils sont donc parfaitement adaptés aux femmes enceintes ou qui allaitent ainsi qu’aux enfants à partir de 1 an. Contrairement aux sprays décongestionnants chimiques, il n’y a pas de risques d’accoutumance ni de dépendance.