Paid Post

23.8.2018 Print

Paid Post

Jeune femme cherche homme expérimenté

A l’heure des sites de rencontres coquines en ligne, trouver un partenaire d’un soir est devenu un véritable jeu d’enfant. Mais l’essor de ce type de plateformes a parfois des conséquences plutôt inattendues… Lisez plutôt.

A tout juste 26 ans, J. peut aujourd’hui se vanter d’avoir une expérience sexuelle nettement plus riche que la plupart des jeunes femmes de son âge. Cela n’a pas été toujours le cas – loin de là. Il y a un an, elle a décidé de s’inscrire sur une plateforme de «casual dating». La raison? On ne peut plus simple: «J’avais besoin de liberté, et j’en avais assez de vivre des relations qui échouaient lamentablement sur le plan sexuel. Je m’entendais très bien avec certains de mes ex, mais j’étais presque toujours insatisfaite au lit. Et puis, mes partenaires étaient tous plus ou moins aussi inexpérimentés que moi, et j’avais l’impression de faire du sur-place au niveau technique.»

Quand une amie lui parle de TheCasualLounge, une plateforme de rencontres passagères suisse très populaire auprès des femmes, J. se décide sur un coup de tête: «Le soir même, j’ai créé un profil et échangé des messages avec quelques hommes. Mais je n’étais pas encore prête pour une rencontre. J’avais encore du mal à croire que les choses pouvaient se faire aussi facilement. Quand une femme se cherche un amant dans la «vie réelle», tout est vraiment très compliqué, sans parler des gens qui vous jugent… Alors que sur le site, c’est parfaitement normal. Personne ne trouve à redire au fait qu’une femme a envie de s’envoyer en l’air de temps à autre. Et ça change tout.»

Lors de sa deuxième visite sur le site, les choses s’accélèrent. Après une brève conversation, elle convient de son premier rendez-vous avec un homme de vingt ans plus âgé qu’elle: «C’était un fantasme que j’avais depuis longtemps. J’ai toujours eu envie de me donner corps et âme à un homme mûr, le temps d’une nuit. J’aime me laisser guider, apprendre de l’expérience de l’autre. Disons que les hommes jeunes que j’avais rencontrés jusqu’ici m’avaient donné l’impression de «bâcler» le travail, si vous voyez ce que je veux dire.»

«Cette première expérience a été une révélation. J’ai réalisé que le sexe ne se résumait pas à une partie de jambes en l’air vite fait bien fait, que les choses pouvaient être autrement plus fortes, plus intenses…»

Aujourd’hui, J. s’accorde une ou deux rencontres par semaine avec des amants d’un soir. Mais attention, n’allez pas croire qu’elle ne cherche qu’à se faire plaisir: «J’ai une curiosité à toute épreuve. Pour moi, le sexe est avant tout une manière de s’explorer et de découvrir l’autre», conclut-elle en esquissant un sourire malicieux. Pour en savoir plus et vous inscrire gratuitement, rendez-vous sur www.TheCasualLounge.ch

TheCasualLounge vu à la télévision suisse: