Paid Post

2.8.2018 Print

Paid Post

Rencontres coquines en ligne: alerte canicule!

39 degrés à Genève, 37 à Neuchâtel, 38 à Nyon… Les records de chaleur s’accumulent en Suisse romande. Et ce n’est pas l’essor impressionnant des plateformes de «rencontres entre adultes» qui fera baisser les températures…

C’est définitivement l’une des grandes tendances du moment en Suisse: les rencontres coquines sur le web connaissent un succès époustouflant. Autrefois cantonné à des portails peu engageants et snobé par la gent féminine, le secteur a su se réinventer efficacement et séduire de très nombreux jeunes adultes, femmes et hommes confondus.

Le concept n’a pourtant rien de révolutionnaire: les utilisateurs s’inscrivent sur une plateforme de rencontres spécialisée dans le «casual dating», créent un profil avec leurs préférences sexuelles et des photos, puis prennent contact avec d’autres membres sur un salon de discussion par chat. Mais jusqu’ici, faire une rencontre sans lendemain en passant par Internet relevait plutôt du parcours du combattant. Tout a basculé en quelques années grâce à l’arrivée de nouveaux acteurs comme TheCasualLounge, rapidement devenu leader incontesté sur le marché suisse. De fait, la plateforme a réussi l’exploit de démocratiser les rencontres libertines, tout en surfant sur l’évolution des mentalités, notamment chez les femmes: au sein des nouvelles générations, le célibat a en effet pris une valeur positive, et l’idée d’assouvir ses désirs sexuels avec des amants occasionnels plutôt qu’un partenaire de longue date a séduit un très grand nombre de jeunes femmes dynamiques et indépendantes.

Résultat: selon TheCasualLounge, près de 65% des utilisateurs de son service de rencontres entre adultes sont… des utilisatrices! Un chiffre que l’on serait tenté de prendre avec des pincettes s’il n’était pas peu ou prou confirmé par les innombrables témoignages d’utilisateurs de la plateforme publiés ou entendus ça et là sur le web et dans les médias. Ici, un Génevois âgé de 28 ans, Stéphane B., se vante sur un forum de discussion grand public d’avoir trouvé pas moins de «5 amantes différentes en une seule semaine» via le portail de rencontres; là, un Lausannois de 33 ans, Philippe H., avoue lors d’un sondage télévisé qu’il n’aurait jamais «cru qu’il était si facile de coucher avec des inconnues en passant par Internet»… Et cætera, et cætera.

On l’aura compris, l’été 2018 est bel et bien l’un des plus torrides de ces dernières décennies, à tous les points de vue!

Pour en savoir plus et vous inscrire gratuitement sur le portail de rencontres, rendez-vous sur www.TheCasualLounge.ch

TheCasualLounge vu à la télévision suisse: