Paid Post

4.12.2018 Print

Paid Post

Le bon café, c'est une question de détails

De la culture au mélange en passant par la méthode de préparation, il existe une multitude de petites étapes pour faire un grand café- Découvrez-les ici.

Bien que le caféier pousse dans un climat équatorial et ne soit pas originaire d'Italie, il fait désormais partie intégrante de la culture italienne, avec environ 8 millions de sacs importés chaque année, et le « Bel Paese » a su maximiser le potentiel de ce breuvage en introduisant des méthodes de préparation qui améliorent l'arôme des grains de café.
Les italiens boivent du café soit à la maison, où il est généralement préparé dans une cafetière moka, soit dans les cafés et restaurants, où il est produit avec une machine à café expresso.

En italien, le terme « expresso » signifie « fait à la minute », une méthode née pour réduire le délai de préparation dans les cafés et restaurants.
Le premier prototype de machine à café pour expresso remonte à 1855, suivi de près par la première machine à vapeur, brevetée en 1901 par l'ingénieur Luigi Bezzera. Le brevet a donné le coup d'envoi aux recherches de nombreuses entreprises italiennes, qui ont culminé en 1948, lorsqu'Achille Gaggia a introduit le système d'extraction à haute pression, qui produisait un breuvage plus aromatique et une crème dense et compacte : l'expresso tel que nous le connaissons aujourd'hui.

La plus haute expression de cette spécialité italienne peut être savourée lorsque le breuvage est préparé avec des cafés de la plus haute qualité, comme le ¡TIERRA! Brasile et le Kafa de Lavazza, disponibles en Suisse dans des bars et restaurants sélectionnés. ¡TIERRA! Brasile est un mélange supérieur d'Arabica brésilien et de Robusta « Conillon » qui crée un expresso ayant un profil intense et un goût raffiné. Le mélange est caractérisé par des notes moelleuses qui enveloppent le palais avec un équilibre parfait entre la douceur, le cacao et les noisettes.

Kafa est l’un des meilleurs cafés du monde. Il provient des forêts éthiopiennes, où le café pousse spontanément depuis la nuit des temps avec une intervention minimale des habitants de la région. La récolte est effectuée à la main et, après une sélection minutieuse, le séchage se fait naturellement au soleil.



La cafetière moka, inventée en 1933 par Alfonso Bialetti, n'a pas changé de design au fil des ans. Initialement appelée « Moka Express », elle était composée de quatre parties principales en aluminium, avec une poignée en bakélite. Bien qu'aujourd'hui les cafetières moka soient fabriquées en acier, elles fonctionnent toujours exactement de la même manière et, après le remplissage avec le café et l'eau, elles doivent être fermées avec le geste de vissage typique. Essayez ce rituel chez vous, avec Qualità ORO, un café pour les vrais connaisseurs, une sélection des meilleurs grains 100% Arabica, fruités et aromatiques, provenant principalement d'Amérique latine, il offre une saveur incomparable et des notes de malt et de miel.