Sponsorisé

29 novembre 2018 12:00; Act: 13.12.2018 15:08 Print

Pneus d’été autorisés en hiver... jusqu’à l'accident

Durant la saison froide, les pannes sont beaucoup plus nombreuses qu’en été. Néanmoins, les pneus d’été n’en sont pas la cause. Ils ne sont même pas exigés par la loi.

Voir le diaporama en grand »

Une faute?

Dans certains endroits, en Suisse, on peut être sanctionné lorsque l’on ne retire pas la clé de contact (60 francs) ou lorsque l’on ne s’intègre pas dans le trafic en changeant de place de parking où le disque de stationnement est exigé (40 francs). Par contre, celui qui circule tout l’hiver avec des pneus d’été n’est pas passible d’une amende.

La raison est simple: il n’y a aucun texte de loi qui impose explicitement les pneus d’hiver. Cela peut surprendre, d’autant que chaque fois qu’il tombe dix centimètres de neige fraîche en plaine, le trafic est paralysé. Parmi les nombreux d’accidents qui se produisent en une seule journée, il arrive régulièrement que les pneus soient en cause.

Un retrait de permis est possible, même si les pneus d’hiver ne sont pas obligatoires

Même si la loi n’impose pas explicitement des pneus d’hiver, ceux-ci sont plus que recommandés. En effet, les personnes qui provoquent un accident ou ralentissent le trafic faute de pneus adaptés sont sanctionnées. Parfois par un retrait de permis d’au moins un mois.

Dans les cas léger, une contravention est également possible. Mais dans les cas les plus graves, on risque une peine de prison allant jusqu’à trois ans. Nous devons cela à la loi sur la circulation routière. Elle considère les pneus non adaptés comme une négligence grave ou reproche tout au moins aux conducteurs d’utiliser un véhicule non conforme aux normes de sécurité.

Mais attention: cela ne veut pas dire que tous les pneus d’hiver sont fiables. La législation exige une profondeur minimale de 1,6 mm. A ce moment-là, le pneu est déjà en fin de vie. Et une profondeur de profil insuffisante peut entraîner une amende de 100 francs par pneu incriminé. 





Sur la neige, les pneus d’hiver réduisent la distance de freinage de moitié

C’est pourquoi le TCS recommande de remplacer les pneus d’hiver lorsque la profondeur de profil de la surface de roulement (pas sur les épaulements du pneu) atteint 4 millimètres. Il ne faut pas non plus perdre de vue que des pneus présentant une usure irrégulière peuvent également donner lieu à une amende.

La sécurité des usagers de la route figure toujours au premier plan de ces réglementations. A partir d’une température de 7 °C, un pneu d’hiver permet une adhérence nettement meilleure. Sur la neige, la distance de freinage d’un véhicule équipé de pneus d’hiver diminue de moitié par rapport à un pneu d’été. C’est pourquoi la question ne se pose pas s’il faut rouler toute l’année chaussé de pneus d’été. 

Les problèmes de pneumatiques représentent le second motif d’intervention du Touring Club Suisse (TCS). Sur plus de 381 000 dépannages en 2017, près d’une intervention sur huit (12,3%) est à mettre sur le compte des pneus. Mais le problème beaucoup plus fréquent, en particulier en hiver, c’est la batterie.

L’origine la plus fréquente des pannes en hiver, ce ne sont pas les pneus d’été

Plus d’une panne sur trois est liée à l’alimentation électrique de la voiture. L’an passé, le TCS est intervenu plus de 143 000 fois pour des problèmes de batterie. Cela représente plus de 37% de tous les dépannages dans le trafic routier.

D’un côté, le froid mène la vie dure aux voitures. En hiver, les appareils gourmands en électricité nécessitent plus d’énergie et ce, même lorsque le véhicule est garé. Le GPS, le dispositif antidémarrage ainsi que d’autres systèmes ont besoin d’électricité même en mode veille. Cela peut entraîner une défaillance, en particulier dans le cas de vieilles batteries.

D’un autre côté, de nombreux conducteurs et conductrices ne se rendent pas compte qu’une batterie ne vit de loin pas aussi longtemps qu’une voiture. Au bout de cinq ans déjà, il faudrait faire vérifier s’il ne serait pas judicieux d’en acheter une nouvelle. En outre, elle peut aussi être endommagée si elle est entièrement déchargée par inadvertance.

Les voitures de luxe sont elles aussi touchées

Les véhicules haut de gamme ne sont pas épargnés par les pannes de batterie. Bien au contraire: ils ont bien souvent plus de systèmes d’assistance ou de confort qui consomment de l’énergie électrique supplémentaire. Et comme les batteries produisent une énergie constante quasi jusqu'au déchargement total, impossible de savoir quand elles vont rendre l’âme.

Astuce: soyez attentifs lorsque votre voiture a du mal à démarrer en hiver. Si c’est le cas, faites vérifier la batterie. Attention! Durant de petits trajets inférieurs à dix kilomètres, la batterie ne se recharge pas complètement.

C’est avant tout le cas dans une circulation exigeant des arrêts et redémarrages fréquents le matin. C’est précisément à ce moment-là qu’une panne peut survenir. Souvent, ce n’est pas parce que la batterie est fichue, mais parce qu’elle est vide. C’est pourquoi il est déconseillé d’allumer les appareils gourmands en énergie comme le chauffage de la lunette arrière ou les sièges chauffants ou alors seulement pour une courte durée.

Les commentaires les plus populaires

  • Jean Saitou le 29.11.2018 19:01 Report dénoncer ce commentaire

    Soyons un peu intelligent

    Mais biensur, le jour où un connard avec des pneus été rentre dans une autre voiture et tue les occupants, ce sera trop tard pour mettre les pneus hiver. Un pays comme la suisse devrait obliger pneu hiver dans la période "hivernale". Et si y a pas de neige en novembre ? Ba perso je préfère perde un peu d'argent en usant des pneu hiver que de payer des milles et des cents en frais médicaux car j'ai tué et estropié une famille

  • Bibi le 29.11.2018 15:56 Report dénoncer ce commentaire

    Une fois pour toute

    Pneus neige obligatoire de novembre à mars, comme en Allemagne et en Autriche. Quant on voit certains tartufes qui ont des grosses voitures et pas les moyens de mettre des pneus neige et qui nous gonflent en bouchonnant. Si t'a pas les moyens prends le train, d'autant qu'en changeant tu augmente la durée d'utilisation des pneus. Alors l'excuse des sous ....

  • Luk le 29.11.2018 19:33 Report dénoncer ce commentaire

    Pas que pour soit aussi pour les autres

    Plus facile de faire des taxes que de modifier une loi qui est pour une fois intelligente, les pneus d'hiver doivent être obligatoire.

Les derniers commentaires

  • Madison le 09.12.2018 20:34 Report dénoncer ce commentaire

    Ras le bol

    Vous pouvez supprimer cet article quand vous voulez ! Ça fait des jours et des jours quil est sur votre site

  • P.Irrelli le 09.12.2018 13:25 Report dénoncer ce commentaire

    si simple

    Je perds mon pneu d'hiver l'été en faisant un régime au printemps

  • Brilau le 09.12.2018 12:38 Report dénoncer ce commentaire

    Évidence mais pas pour tout le monde

    En attendant on sera toujours pénalisé quand un abruti roule avec des pneus hiver et qu'il vous rentre dedans. Au delà du fait que les pneus hiver devraient être obligatoire, les cours de conduite devraient inclure des stages sur glace.

  • Bernard le 08.12.2018 19:21 Report dénoncer ce commentaire

    Trop tard!

    Inutile de faire tout un tabac pour les pneus neiges! on sait qu'avec des pneus été on ne va nul part s'il y a de la neige! Je pense qu'on fait tout ça pour reprendre un marché qui a complétement disparu en Suisse a cause d'internet. C'est quasi impossible pour un garage de gagner quelques francs a part le montage. Aujourd'hui entre le prix sortie d'usine et l'acheteur final il y a maximum 20% de marge! Les gents regardent seulement les augmentations d'assurances maladie, etc. mais pas le budget pneus qui fait économiser 500.- par année aux automobilistes depuis 10 ans.

  • Continental le 08.12.2018 18:41 Report dénoncer ce commentaire

    ouais

    les pneus hiver, c'est bien en hiver mais pas plus efficaces que des pneus été sur de la glace. par contre il faut arrêter de dire qu'on ne peut pas rouler avec des pneus hiver en été