Paid Post

9.4.2019 Print

Paid Post

AVS-fiscalité: la recette du succès

Vous en avez assez d’entendre parler de fiscalité des entreprises et des difficultés de l’AVS? Pour régler ces deux problèmes, une solution: dire OUI au projet AVS-fiscalité.

Le projet AVS et fiscalité en votation le 19 mai vous surprend? Pour une fois, et c’est trop rare, la gauche, le centre et la droite ont réussi à s’entendre. Les milieux politiques ont décidé de s’allier pour trouver une solution à deux problèmes qu’il faut régler urgemment.

Une consolidation financière de l’AVS est nécessaire, car notre 1er pilier est dans le rouge. L’adaptation de la fiscalité l’est tout autant, car les entreprises qui réalisent l’essentiel de leurs affaires à l’étranger bénéficient de régimes fiscaux spéciaux. Cette pratique n’est plus admise au plan international.

L’AVS recevra deux milliards supplémentaires par an, qui lui donneront une bouffée d’oxygène. La Confédération et les entreprises en financeront les deux tiers. Le dernier tiers proviendra d’une légère hausse des cotisations pour les employés: 1,50 franc pour mille francs de salaire.

Quant au volet fiscal, il s’agit de traiter toutes les sociétés sur un pied d’égalité face au fisc. Les entreprises à vocation internationale paieront davantage d’impôts; les autres verront leur facture diminuer. Le taux d’imposition sera déterminé par chaque canton et le plus souvent accompagné de compensations fiscales. Il fera l’objet d’une votation populaire à part.

Le mélange AVS et fiscalité sera-t-il apprécié de l’électeur? Peut-on mélanger l’aigre et le doux? La réponse instinctive est non. Mais en réalité c’est très bon.

Pour plus d’informations: avs-fiscalite-oui.ch