Formule 1

10 février 2011 08:53; Act: 10.02.2011 09:00 Print

Grosjean pas favori pour remplacer Kubica

Le pilote franco-suisse Romain Grosjean ne fait pas partie des papables pour remplacer le Polonais au sein de l’écurie Lotus Renault GP.

Les instants suivant l'accident de Kubica. - Source: YouTube
Sur ce sujet
Une faute?

Lotus Renault débutera la saison 2011 de Formule 1 sans Robert Kubica, gravement blessé dimanche. Les noms de Nick Heidfeld, Vitantonio Liuzzi et Bruno Senna sont surtout avancés pour le remplacement du Polonais selon le président de l'écurie Gérard Lopez. Le Franco-Suisse Romain Grosjean, pilote-essayeur de Lotus Renault, semble ne pas faire partie des favoris.

«La meilleure nouvelle est que Robert est sorti plus ou moins OK de cette tragédie. Sachant qu'il était traité par une équipe (médicale) qui savait ce qu'elle faisait, il y a de grandes chances que nous le retrouvions comme il était avant», s'est réjoui Gérard Lopez dans une interview à des télévisions italiennes.

Stratégie difficile à établir

La durée de l'immobilisation du Polonais - entre six mois et an, selon les différents pronostics - est encore impossible à définir. «Notre stratégie sera d'essayer un jeune pilote, pour qu'il accumule les kilomètres, afin de le préparer pour les années à venir. Si Robert est out toute la saison, normalement un pilote plus expérimenté le remplacera, afin de réaliser le développement de la voiture», a expliqué Gérard Lopez.

Les noms de l'Allemand Nick Heidfeld et de l'Italien Vitantonio Liuzzi, font «partie de la liste que nous regardons en ce moment», a indiqué le Luxembourgeois. «Il y a des pilotes qui ont fait de bonnes courses. Je prends l'exemple de Heidfeld. Nous savons tous qu'il est assez fort, mais nous ne connaissons pas son niveau actuel et nous ne savons pas comment il se comportera dans notre voiture. La même chose vaut pour Liuzzi ou pour Bruno Senna», l'un des troisièmes pilotes de Lotus Renault, a-t-il poursuivi.

«C'est une combinaison entre voiture et pilote. Avec Robert, que nous connaissons très bien, nous étions sûrs de pouvoir faire quelque chose cette année. Sans lui, nous ne savons pas. S'il ne revient pas, nous prendrons quelqu'un qui peut aussi gagner des courses», a remarqué le Luxembourgeois. Aucun pilote du genre ne figure toutefois sur le marché à quatre semaines du premier Grand Prix de Bahreïn (13 mars). Sauf si Lotus Renault parvient à convaincre l'ancien champion du monde Kimi Raikkonen, qui débute le championnat du monde des rallyes ce week-end.

Senna et Heidfeld testés à Jerez

Lotus Renault a d'ailleurs annoncé qu'elle testerait Bruno Senna et Nick Heidfeld samedi et dimanche à Jerez (Esp). «Comme prévu, Vitaly Petrov sera au volant de la R31 (modèle 2011) jeudi et vendredi. Samedi et dimanche, l'équipe donnera à Bruno Senna la possibilité d'effectuer du roulage et évaluera Nick Heidfeld, candidat au remplacement de Robert Kubica au poste de pilote titulaire», a indiqué la structure dans un communiqué. Avec son unique année d'expérience dans la discipline chez Renault F1 en 2010, Petrov devient donc le cadre de Lotus Renault, selon ce texte.

(ats)