Formule 1

16 février 2011 19:26; Act: 16.02.2011 20:18 Print

Heidfeld pilotera bien une Lotus-Renault

Comme c'était dans l'air depuis quelques jours, l'écurie Lotus-Renault a décidé de faire confiance à l'Allemand Nick Heidfeld pour remplacer le Polonais Robert Kubica.

storybild

Heidfeld: «Je suis fier que l'écurie ait décidé de me donner une chance». (Photo: Reuters)

Sur ce sujet
Une faute?

Expérimenté puisqu'il a disputé 172 Grands Prix (8 fois 2e, 4 fois 3e, 1 pole position), Heidfeld a piloté successivement pour Prost, Sauber, Jordan, Williams et BMW Sauber. Il a fini 5e du championnat du monde en 2007 et 6e l'année suivante.

«J'aurais voulu revenir en formule 1 dans d'autres circonstances, mais je suis fier que l'écurie ait décidé de me donner une chance», a déclaré le pilote de Mönchengladbach. Nick Heidfeld a fait excellente impression la semaine dernière lors des tests effectués à Jerez. Il fera équipe avec le Russe Vitaly Petrov, qui disputera sa deuxième saison en F1.

Nouvelle opération pour Kubica

Le Polonais Robert Kubica a été opéré pendant huit heures «avec succès» pour la troisième fois, après son grave accident dans un rallye en Italie, a annoncé l'hôpital Santa Corona de Pietra Ligure, près de Gênes. Il devrait éviter un quatrième passage sur le billard.

«Robert Kubica a été opéré de 9h00 à 17h (locales) au coude. L'opération a été un succès et il ne sera probablement pas nécessaire de procéder à une autre intervention chirurgicale», a annoncé l'hôpital dans un communiqué. Kubica est «actuellement en réanimation après ces longues opérations», ont ajouté les médecins. Cette troisième intervention chirurgicale concernait la partie postérieure de l'humérus droit.

Opéré pendant sept heures de la main le dimanche 5 février, jour de son accident, Kubica a été opéré pendant neuf heures vendredi du pied, de l'épaule et sur la partie antérieure de l'humérus droits.

Kubica s'est gravement blessé lors du rallye Ronde di Andora, le 5 février en Ligurie (nord de l'Italie), et a notamment eu la main et le bras droit presque amputés par un rail de sécurité qui avait transpercé sa voiture.

(ats)