Grand Prix du Qatar

20 mars 2011 18:59; Act: 20.03.2011 20:52 Print

Lüthi commence par un podium

Thomas Lüthi (Suter) a pris la troisième place du Grand Prix du Qatar, première épreuve du Championnat du monde des Moto2 remportée par Stefan Bradl (All/Kalex).

storybild

Thomas Lüthi (Suter) a pris la troisième place du Grand Prix du Qatar. (Photo: AFP)

Une faute?

Thomas Lüthi (Suter) a pris la troisième place du Grand Prix du Qatar, la première épreuve du Championnat du monde des Moto2 remportée par Stefan Bradl (All/Kalex). En 125 cm3, Giulian Pedone (Aprilia) a effectué ses grands débuts et terminé 26e. Casey Stoner (Aus/Honda) a gagné en MotoGP.

Troisième sur la grille, deuxième au premier virage et à la lutte tout au long de l'épreuve avec Yuki Takahashi (Jap/Moriwaki), Andrea Iannone (It/Suter) et Alex De Angelis (St-Marin/Motobi) pour le podium, Lüthi a fait parler son expérience en fin de course. Le Bernois a ainsi fêté son sixième podium dans la catégorie (huit en comptant les 250 cm3) et a démontré qu'il faudrait compter avec lui cette saison dans la course au titre mondial.

Bradl intouchable

C'est la première fois qu'il monte sur la «boîte» depuis septembre dernier et l'étape de Misano (It). «Ce résultat est de bonne augure pour la suite de l'exercice», s'est félicité le pilote de Linden. «J'ai bien essayé de suivre le rythme de Stefan Bradl, mais j'ai dû me résoudre à le laisser filer. Je n'avais pas assez d'adhérence dans les virages.»

Premier dès les essais de samedi, Bradl était intouchable. L'Allemand s'est envolé dès le feu vert et n'a plus été revu. Iannone, troisième du général la saison dernière, a complété le podium. Dominique Aegerter (Suter) a quant à lui marqué les trois points de la 13e place - c'est la neuvième fois d'affilée que le Bernois termine dans la top 15 -, tandis que Randy Krummenacher (Kalex), pour son baptême du feu dans l'anti-chambre de la MotoGP, n'a pu faire mieux que 27e.

Pedone apprend

Le premier apprentissage du niveau mondial s'est révélé bien compliqué pour Giulian Pedona (Aprilia). En 125 cm3, le Neuchâtelois de 17 ans a très vite été largué, pointant à près d'une minute après simplement huit rondes. Au final, l'Italo-Américano-Suisse a terminé 26e et antépénultième, mais a engrangé une expérience appréciable, lui qui avait dû écourter ses derniers essais hivernaux en raison d'une commotion cérébrale subie à Jerez (Esp).

Aux avant-postes, Nicolas Terol (Aprilia) n'a laissé aucune chance à la concurrence. Après à peine six tours, l'Espagnol vice-champion du monde 2010 comptait déjà près de huit secondes d'avance sur son plus proche poursuivant. Le Valencien de 22 ans, auteur de la pole-position samedi, a finalement dominé l'Allemand Sandro Cortese (Aprilia) et son compatriote Sergio Gadea (Aprilia).

Honda sur une autre planète

En MotoGP, seul Jorge Lorenzo (Esp/Yamaha) a surnagé au milieu de l'hégémonie Honda. Deuxième, le Champion du monde en titre n'a rien pu faire face aux motos japonaises qui ont trusté les places 1, 3, 4 et 5. En véritable maître des lieux - il a gagné à Losail en 2007, 2008 et 2009, avant de tomber en 2010 alors qu'il menait la course -, l'Australien Casey Stoner a fêté son 24e succès dans la catégorie reine.

Valentino Rossi n'a quant à lui pas pu se battre à armes égales pour son premier GP sur Ducati. Encore amoindri physiquement et au guidon d'une machine très délicate à manoeuvrer, le «Docteur» a dû se contenter d'une décevante septième place.

(ats)